• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Quelques enseignants et de nombreux étudiants dans les rues de Clermont-Ferrand

Environ 700 personnes essentiellement des étudiants, ont participé à cette manifestation ce jeudi 09/10/2014. / © France 3 Auvergne
Environ 700 personnes essentiellement des étudiants, ont participé à cette manifestation ce jeudi 09/10/2014. / © France 3 Auvergne

La résistance au mouvement d'austérité subi par Blaise Pascal continue. Ce jeudi après-midi, les étudiants étaient à nouveau dans la rue pour protester contre la dégradation de leurs conditions d'études. Quelques membres du personnel de l'université clermontoise ont manifesté avec eux.

Par France 3 Auvergne (avec Claude Fallas)

Ils étaient environ 700 manifestants à défiler, dans la bonne humeur. Pour sauver leur université, les étudiants ont décidé de donner de la voix et de garder le rythme, se servant de la musique comme d'un symbole. Car à la fin de l'année, le dernier professeur de musicologie partira à la retraite. Son poste sera alors gelé, et la musicologie disparaîtra de Blaise Pascal. 

Pour défendre la qualité des études, une vingtaine de membres du personnel de l'université sont aussi descendus dans la rue. Des enseignants qui avaient pris le temps quelques heures plus tôt d'expliquer à leurs étudiants les raisons de leur colère.

Les étudiants réunis en assemblée générale ont voté à l'unanimité, ce jeudi, la poursuite du mouvement. Leurs prochaines actions sont déjà planifiées : des manifestations les 13 et 16 octobre prochains et une "occupation culturelle" de la fac le 6 novembre.

Austérité à Blaise Pascal : nouvelle manif à Clermont-Fd
Reportage : Claude Fallas, Olivier Lopez. Intervenants : Camille Rouchon (Comité "Sauvons l'UBP"), Pauline Dubois (Comité "Sauvons l'UBP"), Cyril Triolaire (Maître de conférence en Etudes Théâtrales à l'Université Blaise Pascal)

 

A lire aussi

Sur le même sujet

RUGBY. Le HAKA des joueuses des néo zélandaises

Les + Lus