Cet article date de plus de 6 ans

Fusion des régions: Auvergne et Rhône-Alpes dévoilent leurs premières mesures

Les présidents des régions Auvergne et Rhône-Alpes ont lancé plusieurs actions communes pour saluer leur fusion votée à l'Assemblée Nationale. Ils espèrent la création d'une ligne SNCF sans arrêt entre Lyon et Clermont-Ferrand fin 2015.
Les députés ont adopté le 25 novembre la loi qui redécoupe les régions. De 22, elles passent à 13. Les régions Auvergne et Rhône-Alpes travaillent depuis six mois à ce rapprochement.
Les députés ont adopté le 25 novembre la loi qui redécoupe les régions. De 22, elles passent à 13. Les régions Auvergne et Rhône-Alpes travaillent depuis six mois à ce rapprochement. © THIERRY ZOCCOLAN/AFP
Quelques heures seulement après le vote de l'Assemblée Nationale sur la fusion des régions, les deux présidents d'Auvergne et de Rhône-Alpes ont dévoilé leurs premières initiatives communes. "Nous avons pour objectif de créer des trains directs sans escale, matin et soir, dans les deux sens entre Lyon et Clermont-Ferrand", a déclaré le président de la région Rhône-Alpes, Jean-Jack Queyranne.

Contactée par l'AFP, la SNCF a confirmé que des équipes de l'entreprise et des régions travaillaient ensemble sur ce dossier, en lien avec RFF, précisant que des études techniques, financières et commerciales étaient en cours.

René Souchon président du Conseil Régional d'Auvergne et Jean-Jack Queyranne son homologue de Rhône-Alpes ont décidé d'acter "10 actions communes" qui seraient mises en place dès 2015. Parmi elles: la création d'une école de cancérologie.

La réforme sur le redécoupage des régions adoptée en seconde lecture par les députés crée 13 grandes régions métropolitaines, au lieu de 22 actuellement.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique aménagement du territoire