Cet article date de plus de 6 ans

Lyon : La police intervient pour débloquer le port Edouard Herriot

Après le marché de Corbas, les routiers ont bloqué très tôt ce matin le port Edouard Herriot à Lyon.La police est intervenue pour mettre fin à ces barrages qui ont été levés à la mi-journée.     
Les routiers en grève ont de nouveau multiplié mardi barrages filtrants et blocages de sites industriels, déterminés à maintenir la pression sur les négociations salariales en cours avec le patronat.A Lyon, les routiers ont bloqué très tôt le port Edouard Herriot à Lyon .Mais l'intervention de la police a mis fin au blocage total en fin de matinée.Des filtrages restent néanmoins en place.     


Organisations syndicales et patronales discutent depuis 9h30 au siège de la Direction générale du Travail, à Paris, dans le cadre des négociations annuelles obligatoires (NAO), un mois et demi après la dernière séance, qui avait échoué.Les syndicats réclament une "revalorisation salariale de 5% pour tous les salariés" et "la mise en place d'un 13e mois".

Or, les chambres patronales ont proposé mardi "une augmentation de salaire de 2% au maximum sur les plus bas coefficients" et de "1% pour les cadres", a indiqué à l'AFP Fabian Tosolini (CFDT Transports)."Ils écrasent la grille salariale", a commenté le syndicaliste.En 2014, un seul des quatre coefficients en vigueur dans le transport routier - celui des salariés les plus qualifiés - dépassait le Smic (9,53 euros bruts par heure).
durée de la vidéo: 01 min 52
Barrages filtrants



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
mouvement social social transports