Lyon - Courb en redressement judiciaire

Il y a près d'un an, les clés de la première citadine C-Zen avaient été remises au préfet Jean-François Carenco. La société Courb, basée à Saint-Priest et créatrice de la voiturette électrique, vient d'être placée en redressement judiciaire par le tribunal de commerce de Lyon. 

Selon "Acteurs de l'Economie", le concepteur et fabricant de la C-Zen s'est placé sous la protection de la justice par défaut de financement espéré. L'entreprise n'a pas réussi à financer son plan de développement. Une importante opération de financement participatif, à hauteur de 10 millions d'euros, avait été lancée en janvier 2014. Mais les règles françaises du crowfunding avaient été modifiées en septembre dernier, limitant à 1 million d'euros la somme pouvant être collectée par projet. Le PDG Hervé Arnaud avait alors cherché de l'argent auprès de fonds d'investissement, toujours selon "Acteurs de l'Economie". Sans succès.


En mars dernier, la société créée en 2007 et comptant une cinquantaine de salariés, avait pourtant livré son 100e véhicule à la direction territoriale d'ERDF. A cette occasion, la direction avait affiché un objectif commercial de 500 voitures vendues à fin 2015 et le double en 2016. Les véhicules portant le label "Origine France garantie" sont assemblés dans son unité de Saint-Priest, ex-usine de Renault Trucks.

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité