Cet article date de plus de 6 ans

Bassin roannais: la tension monte dans les cabinets médicaux

C'est un mouvement exceptionnel ! Dans la Loire, une centaine de médecins de l'agglomération de Roanne et de ses environs seront en grève lundi 18 mai et pour 3 jours! Ils protestent contre la loi de santé de Marisol Touraine et la diminution constante de professionnels de santé dans ce bassin.
C'est le Dr Michel Seraille, 62 ans, médecin généraliste installé à Roanne (Loire), qui est à l’origine du mouvement de grève que devraient suivre 95 % de ses confrères du bassin roannais à compter de lundi 18 mai, et cela jusqu'au mercredi 20 mai.
Au lendemain du vote par les députés du projet de loi de santé, les médecins sont révoltés! Ils s'estiment méprisé par le gouvernement et redoutent l’étatisation qu’imposera cette loi aux professionnels. Ils craignent de voir le secret médical galvaudé par la libération des données de santé et l’« ingérabilité » technique du tiers payant pour tous.

Le bassin roannais est malmené
Depuis 2006, le Roannais, avec ses 180 000 habitants, est placé en zone de soins de proximité (ZSP) en raison de son fort taux de personnes âgées et des indicateurs de précarité défavorables. 
Pourtant, les médecins du secteur sont à bout car, chaque année, les médecins quittent leurs cabinets sans être remplacés. Quatre médecins généralistes partiront cet été, ceux qui restent refusent de prendre de nouveaux patients.
Les grévistes ont renouvelé le plus possible les prescriptions de leurs patients en amont. Mais pour le reste, les urgences du centre hospitalier devront prendre la relève.
durée de la vidéo: 02 min 57
Le Dr Michel Seraille

Les Roannais se sont pour l’instant assuré le soutien « sans réserve » de l’UFML, qui publie sur son site une lettre des médecins grévistes aux patients.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé grève