• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

75 ans après, l'Opération Dakota dignement célébrée à Izernore (Ain)

Un Dakota de la Seconde guerre mondiale. / © Franck Grassaud
Un Dakota de la Seconde guerre mondiale. / © Franck Grassaud

Il y a 75 ans, un Dakota de l'Armée de l'air américaine attérissait à Izernore (Ain). Un vol clandestin pour aider les maquisards. 75 ans plus tard, on s'est souvenu de ce 1er atterissage en zone occupée. Un événement symbole de la seconde guerre mondiale, sur le chemin de la déroute nazie.

Par Franck Grassaud


Les festivités qui ont ponctué ce premier week-end de juillet à Izernore, étaient à la hauteur d'un événement qui a, -d'une certaine manière-, fait basculer la guerre, redonnant le moral aux maquisards de l'Ain, du Haut-Jura et même au-delà. 

Dans la nuit du 6 au 7 juillet 1944, un Dakota a attéri sur un terrain à peine fauché. "L'albatros" des airs, -qui a tant servi pendant la guerre-, venait d'Angleterre pour se poser en zone occupée. Un exploit. La chasse allemande n'a rien vu, les Nazis installés dans le Bugey n'ont rien su. Les occupants étaient plus préoccupés par une autre piste d'atterrissage, à 6km de là, et ne savaient pas qu'au début de la guerre le site d'Izernore avait été aménagé par l'armée française. 

C'est ainsi qu'un équipage allié a passé 48 heures dans l'Ain. Il y avait à bord du personnel médical et quelques spécialistes des artifices pour préparer le maquis aux sabotages. 

Reportage Franck Grassaud et Benjamin Metral
Opération Dakota à Izernore (Ain)

Cette visite restera comme un symbole. "C'était une reconnaissance de la force résistante par les Alliés, avant on n'en tenait pas compte, Américains et Anglais ne croyaient pas que les Français se préparaient pour se libérer", explique François Récamier qui a travaillé sur l'épisode pour l'association "Histhoiria"
 
Photo
La stèle en mémoire de l'Opération Dakota. / © Franck Grassaud
La stèle en mémoire de l'Opération Dakota. / © Franck Grassaud

Un autre événement, le 11 novembre 1943, avait tout de même déjà mis la puce à l'oreille de Churchill, c'était le fameux défilé des maquisards dans les rues d'Oyonnax. Ayant eu vent de cette audace, le représentant de sa majesté avait compris que la France souhaitait la libération de toutes ses forces.  

Reportage
Oyonnax. Commémoration de la Seconde guerre mondiale
En ce 8 mai 2019, les festivités battent leur plein à Oyonnax pour célébrer la Libération. Comme à chaque fois, on se souvient de ces maquisards audacieux qui ont défilé en 1943 alors que leur ville était occupée. - France 3
 

L'hommage de la Patrouille de France 

Pour cette commémoration, Izernore a mis le paquet! Ce dimanche, à 13h10, la Patrouille de France a survolé la commune. Un Dakota de l'Association "France DC3" est aussi passé au-dessus à deux reprises durant le week-end avec un T6 des "Ailes Anciennes de Corbas". 18 parachutistes ont également été largués. Un beau spectacle complété par la reconstitution d'une scène d'affrontements entre Allemands d'un côté et Américains et maquisards de l'autre. 

Durant les 2 jours de fête, les collectionneurs de véhicules de la Seconde guerre mondiale ont aussi bien occupé les milliers de visiteurs. 
  

Sur le même sujet

VIDEO. Haute-Loire : le village de Pont-Salomon essuie les dégâts après le passage des orages d'une rare violence

Les + Lus