Ain : deux radars détruits par le feu, une enquête est ouverte

Deux radars-tourelles ont été détruits dans la nuit du 21 juin à Chalamont et Meximieux dans l'Ain. Des actes volontaires. Une enquête a été ouverte par la gendarmerie.

Un radar tourelle (photo d'illustration)
Un radar tourelle (photo d'illustration) © Jean François Ottonello/ PHOTOPQR/NICE MATIN/MAXPPP

Deux radars-tourelle ont été incendiés la nuit du 21 juin dans l'Ain, à Chalamont et Meximieux précisément.

Le premier à Chalamont sur la Route Départementale 22 aux alentours de 0Oh50. Les pompiers sont intervenus rapidement et ont pu éteindre l'incendie. L'appareil est partiellement endommagé mais on ne sait pas pour l'instant s'il fonctionne toujours.

Une heure plus tard, vers 2h du matin, les gendarmes ont été appelés pour un 2e incendie de radar. Situé cette fois sur la Départementale 1084 à Meximieux, celui-ci a été complètement détruit.

L'origine volontaire des deux appareils ne fait pas de doute puisque des pneus avaient été disposés au pied des radars pour y propager le feu. Et ce pourrait être l'oeuvre du ou des mêmes auteurs : les deux radars sont situés à une dizaine de kilomètres de distance et le mode opératoire est le même.

Une enquête a été ouverte et confiée à la communauté de brigades de Meximieux de la gendarmerie

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers sécurité routière société sécurité police justice