Aux Championnats de France de voltige aérienne d'Ambérieu-en-Bugey (Ain)

Mikaël Brageot, pilote de voltige aérienne, membre de l'équipe de France. / © DR
Mikaël Brageot, pilote de voltige aérienne, membre de l'équipe de France. / © DR

Si vous êtes passé près de la Base aérienne d'Ambérieu en ces premiers jours de juillet, vous avez sûrement levé la tête. Les Championnats de France de voltige avaient de quoi surprendre. Une cinquantaine de pilotes y participaient, s'affrontant à coups de tonneaux et autres boucles.

Par Franck Grassaud


21 concurrents en N1, 8 en Excellence, 19 en Elite... le gratin français de la voltige aérienne a fait les beaux jours de la Base d'Ambérieu-en-Bugey. Evidemment, comme les sportifs décollaient d'un site militaire, l'accès n'était pas autorisé, mais quelques enfants des établissements scolaires ont été accueillis, et de toute façon on voyait le manège des avions de très loin. 

On pouvait observer de magnifiques boucles dans le ciel, des appareils qui tournaient sur eux-mêmes, les fameux loopings et tant d'autres figures. 

Le plus souvent, les pilotes ont eu droit à un programme imposé, comme au patinage. Un programme connu quelques heures auparavant, d'où cette attention particulière pour l'apprendre au sol, le vivre, le sentir dans ses muscles. Cela donne une danse sur le tarmac où l'on voit des compétiteurs s'agiter, tourner, bloquer brutalement leurs mouvements. Si on ne sait pas pourquoi ils sont là, on se demande s'il ne sont pas fous. Remarquez, pour virevolter dans les airs, il faut être un peu, beaucoup fou.

Pour faire grimper un monoplace de plus 600kg dans le ciel et le faire voltiger, se retourner comme une crêpe... il faut être passionné, mordu, fondu des airs. 

Reportage Franck Grassaud, Maryne Zammit
Aux Championnats de voltige aérienne
En cette première semaine de juillet, une cinquantaine de pilotes se sont affrontés pour les Championnats de France de voltige aérienne. - France 3

Le prochain rendez-vous des voltigeurs, ce sera à Châteauroux du 22 au 31 août pour les championnats du monde cette fois. L'équipe de France, composée de 8 hommes et 2 femmes, y est très attendue. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Lyon : le procès d'un militant anti-pub, est reporté au 2 juin

Les + Lus