• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Bourg-en-Bresse : la reconnaissance du dévouement policier

Cérémonie d'hommage aux policiers devant le Monastère royal de Brou. / © Franck Grassaud
Cérémonie d'hommage aux policiers devant le Monastère royal de Brou. / © Franck Grassaud

Ce mardi 14 mai, hommage était rendu aux policiers morts pour la France et à leurs collègues blessés en intervention. Des fonctionnaires de l'Ain ont ainsi reçu une médaille en récompense de leur courage et de leur dévouement, particulièrement au plus fort de la crise des Gilets Jaunes.

Par Franck Grassaud


Le parvis du Monastère royal de Brou transformé en place d'Armes, c'était ce mardi en fin de matinée. Il y avait là des policiers en nombre mais aussi des municipaux, quelques gendarmes... La famille "de l'ordre" au complet, pour un hommage aux fonctionnaires de police morts pour la France. Mais la cérémonie ne s'est pas limitée à ce souvenir douloureux. Une trentaine de policiers ont reçu la médaille d'acte de courage et de dévouement. Un nombre de récompenses importants, à la hauteur des événements des mois passés. 

Bourg-en-Bresse, petite ville-préfecture, n'est pas soumise à la pression permanente de la violence. Mais avec le mouvement des Gilets Jaunes, les policiers ont pris en pleine face "la haine anti-flic", comme ils l'appellent. Elle s'est surtout exprimée fin 2018. Le 1er décembre, "alors que la manifestation se déroulait plutôt bien", explique un Brigadier, "un groupe a commencé à forcer les grilles de la préfecture, c'était des individus particulièrement violents, on a été lynchés". "Ils étaient à 15 sur nous, à donner des coups de pied, des coups de poing", ajoute un Gardien de la paix. Plusieurs fonctionnaires ont été blessés. 

Reportage Franck Grassaud et Maryne Zammit
Témoignages de policiers blessés
A Bourg-en-Bresse, le 1er décembre 2018, des policiers ont été blessés lors d'une émeute devant la préfecture de l'Ain. - France 3

Depuis le début des Gilets Jaunes, les violences policières ont souvent fait la Une, tellement que ces fonctionnaires ont préféré se taire. "On prend des coups, on fait le job!", lance l'un d'eux, "mais ces samedis ont souvent inquiété nos familles". 
 
Interview
Interview Commissaire de Bourg-en-Bresse
Le Commissaire Yves Cellier évoque les difficultés de la profession confrontée aux émeutiers, un phénomène relativement nouveau à Bourg-en-Bresse. - France 3

Sur le même sujet

L'interview de Jacques Falda, président-fondateur de Guitare en Scène

Les + Lus