Des affiches islamophobes placardées dans les rues de Bourg-en-Bresse, la mairie porte plainte

Plusieurs affiches contenant des propos islamophobes ont été collées dans la nuit du 2 mai 2024 dans plusieurs lieux de Bourg-en-Bresse assimilant la religion musulmane au terrorisme ou contraire à la paix. Un événement sans précédent pour la mairie qui a décidé de porter plainte.

Ce sont des habitants de Bourg-en-Bresse qui ont alerté les élus tout au long de la journée de jeudi 2 mai en découvrant ces affiches. Le plus souvent, ils ont pris des photos avant de les déchirer, se disant indignés.

Les pancartes ont été accrochées le long d'axes routiers très passants. Leurs contenus ne laissent place à aucun doute sur les intentions.

"J'en ai recensé de 3 types", raconte Slim Mazni, directeur de cabinet du maire. "Certains fustigent l'Islam comme une religion contraire à la paix ; d'autres comme anti fraternité. Enfin un 3e type d'écrits dit que l'islam prone le terrorisme.

Les auteurs de ces écrits ont utilisé des sourates incomplètes ou des versets dans une  "traduction orientée" en français.

Le maire PS de Bourg-en-Bresse, Jean-François Debat, condamne dans un communiqué et sur X (ex-twitter) cette "dérive haineuse". Une plainte au pénal est en cours de constitution.

Une plainte au pénal est en cours de constitution à la mairie contre les auteurs de ces affiches.

La communauté choquée et surprise

Ce vendredi 3 mai la communauté des musulmans de Bourg-en-Bresse se dit "sous le choc". Des photos des affiches ont circulé sur les différents groupes what's app utilisés par les fidèles pour communiquer.

"Nous sommes choqués", nous explique M.Saffa, secrétaire adjoint du bureau de la Grande Mosquée de Bourg-en-Bresse. "Nous ne connaissons pas ce genre d'attaque islamophobe ici. C'est une ville apaisée, nous n'avons pas de soucis majeurs en terme de discrimination."

Pour les musulmans c'est donc la stupéfaction que cela arrive aussi à Bourg-en-Bresse, tout près de chez eux..

"Malgré tout nous ne voulons pas entrer dans ce jeu de la division et de la haine", poursuit M. Saffa.

Les quatre mosquées que comptent la ville vont porter plainte soit en leur nom soit en celui du Conseil Département du Culte Musulman de l'Ain dans les jours qui viennent.. 

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité