• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Les lycéens d'Ambérieu-en-Bugey (Ain) créent leur propre mouvement, baptisé “Les Concernés”

Mobilisation des élèves du lycée d'Ambérieu - 3 décembre 2018 / © Franck Grassaud
Mobilisation des élèves du lycée d'Ambérieu - 3 décembre 2018 / © Franck Grassaud

Environ 150 lycéens de deux établissements d'Ambérieu-en-Bugey manifestent ce lundi 3 décembre au matin dans les rues de la ville. Eux aussi veulent se faire entendre, tout en gardant leur distance avec les gilets jaunes, mais également avec l'Union Nationale Lycéenne.

Par Aude Henry

Ils se sont d'abord retrouvés aux portes du lycée de la Plaine de l'Ain, avant de rejoindre l'établissement d'enseignement professionnel voisin, le lycée Alexandre Bérard. Ce lundi 3 décembre, environ 150 lycéens d'Ambérieu-en-Bugey ont repris le flambeau de la mobilisation entamée trois jours auparavant. Ils ont sillonné les rues de la ville, avant de se rassembler devant la mairie.

Une mobilisation que ces jeunes Aindinois veulent tenir à distance de celle des gilets jaunes, et même de l'Union Nationale Lycéenne qui a lancé le mot d'ordre de blocage et de manifestation le 30 novembre.

Les Lycéens ont d'ailleurs baptisé leur mouvement "Les Concernés". Erwan, élève de 1ère au lycée de la Plaine de l'Ain et porte-parole du mouvement a reconnu que les lycéens profitaient du mouvement social des gilets jaunes pour descendre également dans la rue, "afin de se faire entendre".
Les Concernés veulent qu'on les écoute. Le nouveau baccalauréat, Parcours Sup, le service militaire, l'égalité des chances : "on ne nous demande pas notre avis", explique Erwan, "alors qu'on est capable de réfléchir et de s'exprimer sur ces sujets qui nous concernent directement".
 
Lycéens de l'Ain dans la rue
Parcours Sup, réforme du bac, service national universel : dans la foulée des gilets jaunes, les lycéens manifestent avec leurs propres revendications. Exemple dans l'Ain. Intervenants : Kilian, élève de Terminale à Bourg-en-Bresse - Erwan, élève de 1ère "Les concernés". - F. Grassaud & M-L Robert & G. Guillot







 

Sur le même sujet

Tombola sur Snap

Les + Lus