Mobilisation dans les EPHAD pour plus de moyens humains... et d'humanité

Devant la Résidence Pelicand à Bourg-en-Bresse / © France 3
Devant la Résidence Pelicand à Bourg-en-Bresse / © France 3

A l'appel de la CGT, les personnels des EHPAD, -les établissements pour personnes âgées-, étaient appelés à se manifester, ce mardi 14 février. Il s'agissait de dénoncer des situations tendues, en raison d'un sous-effectif chronique. A Bourg-en-Bresse, les familles ont aussi participé au mouvement.

Par Franck Grassaud

L'heure n'est pas toujours au grand amour entre les proches des pensionnaires des EHPAD et les personnels soignants. Mais c'est ensemble qu'ils ont manifesté devant la Résidence Emile Pelicand. La mobilisation a été lancée par un syndicat, mais les revendications n'ont pas de chapelle.

Dans cette résidence pour personnes âgées dépendantes, comme dans d’autres, le sous-effectif est quotidien. 

L’établissement dépend du Centre hospitalier de Bourg-en-Bresse, où l'on explique faire au mieux pour compenser un taux absentéisme galopant, dû notamment à des congés maternité. On avoue aussi un changement qui impacte le travail des personnels: l'arrivée de personnes de plus en plus dépendantes dans les maisons de retraite. 

Reportage Franck Grassaud et Benjamin Metral 
Journée de mobilisation dans les EPHAD
Intervenants: Jean-Michel Fonquernie, Amicale des résidents d'Emile Pelicand et de leurs familles; Géraldine Masson, aide-soignante; Jean-Paul Tasso, directeur adjoint chargé de la gériatrie - Centre hospitalier de Bourg-en-Bresse; Ange Chichoux

Des personnels épuisés, des familles écœurées, les EPHAD ont visiblement du mal à affronter le présent alors que le vieillissement de la population est désormais une question d’avenir.

Sur le même sujet

Les + Lus