Parler avec les yeux grâce au “eye tracking” à l'hôpital de Bourg-en-Bresse

La malade va pouvoir se faire comprendre en braquant simplement ses yeux sur une tablette. / © France 3
La malade va pouvoir se faire comprendre en braquant simplement ses yeux sur une tablette. / © France 3

S'exprimer avec les yeux... le rêve devient réalité pour les malades du Centre Hospitalier de Bourg-en-Bresse. Les personnes intubées peuvent parler avec les soignants, grâce au "eye-tracking", l'enregistrement des mouvements oculaires. C'est une première en France dans un hôpital de proximité.

Par France 3

Le Centre Hospitalier de Bourg-en-Bresse s'est doté de deux tablettes numériques "eye tracking". C'est le premier hôpital de proximité à le faire dans l'hexagone, après le CHU de Tours. Cette technologie permet aux patients intubés ou trachéotomisés, dans l’incapacité de parler et de bouger, de s'exprimer via une tablette à reconnaissance rétinienne. Ainsi, le patient peut, soit sélectionner des pictogrammes pour exprimer ses besoins et sensations (faim, soif, douleur), soit écrire un texte à partir d'un clavier à commande numérique.

Grâce à l’utilisation de ces tablettes les soignants pourront:
• mieux comprendre les besoins du patient dans le but de réduire le risque d'erreurs médicales
• améliorer leur quotidien
• optimiser les soins
• réduire le stress

Reportage Franck Grassaud et Didier Bert
Bourg : Le "eye tracking" débarque à l'hôpital
Le "eye tracking" est utilisé par le marketing pour savoir où nos yeux se portent sur une affiche par exemple. Cet enregistrement des mouvements oculaires est aujourd'hui utilisé au CH Fleyriat de Bourg-en-Bresse.  - France 3  - Franck Grassaud et Didier Bert

D'un coût d'environ 30.000 euros, cet équipement a été en grande partie financé par la Fondation MACSF. Nicolas Gombault, le Délégué Général de la Fondation explique la motivation: "Le Conseil d'administration a souhaité co-financer ce projet pour son caractère innovant dans un service de réanimation. En intégrant les tablettes numériques à leur pratique professionnelle, les équipes de soignants sont au plus près des besoins des patients, optimisant nettement la prise en charge et les soins. Pour les patients, cette solution préserve le dialogue et les échanges avec la famille et l'équipe médicale, essentiels dans une situation potentiellement traumatisante."

Sur le même sujet

Les + Lus