Souriez, vous êtes pistés : une entreprise de l'Ain fournit aux boutiques des données sur le comportement des clients

La société espère pouvoir rivaliser avec le "big data", ces données laissées derrière eux par les usagers d’internet. / © F3RA
La société espère pouvoir rivaliser avec le "big data", ces données laissées derrière eux par les usagers d’internet. / © F3RA

Comment les magasins classiques peuvent-ils rivaliser avec le e-commerce qui sait tout de nous grâce aux données que nous laissons sur internet ? Une société basée dans l'Ain propose aux boutiques d'enquêter sur les flux de clients pour repérer les rayons fréquentés ou boudés.

Par Sandra Méallier

Stackr, c'est le nom cette entreprise installée à Béligneux, dans l'Ain, et qui promet aux commerces d'améliorer leur activité grâce à des informations recueillies en boutique et passées au crible de ses algorythmes. 

Les clients l'ignorent le plus souvent, mais leurs faits et gestes, leurs trajets et le temps qu'ils passent dans un espace commercial peuvent être soigneusement enregistrés par des capteurs. Ces données seront ensuite interprêtées pour fournir aux enseignes des pistes d'amélioration de leurs magasins.

Expert français du comptage et de l'analyse des flux, Stackr utilise une technologie de pointe. Ses détecteurs savent distinguer les vendeurs des clients grâce à de l'analyse comportementale. Le groupe commercialise aussi ses conseils : en partant de la fréquentation des points de vente, de la proportion de passants qui achetent, il propose des stratégies.

L'idée, c'est de réduire l'avance du commerce en ligne sur le commerce physique : le premier sait tout des habitudes de consommation de ses clients, le second tente désormais de percer leurs secrets.

Après les consommateurs, leur véhicule

Là où cette activité peut être peu un troublante, c'est lorsque l'entreprise accède à des données que l'on croit réservées à l'administration. Stackr est en effet capable de connaître la provenance des clients, grâce à un accès à la base de données des cartes grises.

Il suffit à ses capteurs de lire les immatriculations des véhicules qui se garent sur les parkings des grandes sufaces ou autre. Les noms des automobilistes ne sont pas révélés, mais leur lieu de résidence peut être utilisé à des fins statistiques. 

La déchetterie d'Ambérieu a recours à ce système pour ouvrir ses barrières aux seuls habitants de la Communauté de Communes. L'équipement public en profite pour compiler des données sur la fréquence des passages.

Pour l'heure, tant dans les commerces qu'à la déchetterie, la CNIL - commission de l'informatique et des libertés - veille à ce que ces usages n'outrepassent pas le respect dû à la vie privée...
 
Stackr piste les clients pour renseigner les commerces
Une enteprise basée dans l'Ain propose un service méconnu. Elle mène des études dans les boutiques de grandes chaines ou de centres commerciaux pour les éclairer sur les habitudes de consommation des clients. En interview : Franck Zulian, PDG Stackr ; Nicolas Rudancic, Directeur adjoint "The Village" ; Marc Longatte, Communauté de communes de la Plaine de l'Ain. - F3 Ain - Franck Grassaud, Maryne Zammit




 

Sur le même sujet

Les + Lus