Vacances d'hiver : pas de neige naturelle, mais des skieurs au rendez-vous à Lélex dans l'Ain

Le manque de neige naturelle se voit à la station des Monts du Jura, mais la saison est tout de même lancée à Lélex ce 21 février 2020 / © Ftv
Le manque de neige naturelle se voit à la station des Monts du Jura, mais la saison est tout de même lancée à Lélex ce 21 février 2020 / © Ftv

Elle n'est pas vraiment fraîche, mais sur les pistes, il y a suffisamment de neige pour faire le bonheur des vacanciers. La neige artificielle permet ainsi à la station des Monts du Jura, Lélex, d'afficher une belle fréquentation lors de ces vacances de février.

Par A. Henry avec M. Zammit

A 1450 mètres d'altitude, ce vendredi 21 février 2020, c'est grand ciel bleu et température agréable. Le temps est magnifique et fait le bonheur des vacanciers, venus en nombre skier sur les pistes de Lélex, la station des Monts du Jura.
Ceux qui jetteront un regard de côté ne pourront pas louper les paysages verdoyants alentour. Les pistes, elles, sont bien blanches.

Pallier le manque de neige naturelle : un incontournable   

Florent Delage, adjoint au chef de secteur Lélex - Station Monts Jura, ne s'en cache pas. Avec plus de pluie que de flocons en janvier, la station familiale fait dans l'artificiel. A du produire assez de neige de culture lorsque les températures le permettaient.

"Les saisons vont être de plus en plus courtes, compliquées, avec moins de neige naturelle. Alors voilà, il faut faire en sorte de rajouter des enneigeurs, agrandir les retenues d'eau pour la neige artificielle ou autre" reconnaît Florent Delage.
Pour ce responsable de la station, cela ne fait guère de doute : "toutes les stations de moyenne altitude vont devoir revenir à de la neige artificielle pour combler le manque".
 

Il y a un peu plus de monde que la saison dernière


Pas d'affollement non plus, en contrebas, parmi les commerçants.
Laïla Djioua se prépare sereinement au chassé-croisé des vacanciers de février. Cette gérante d'un magasin de location de skis dit réaliser 50% de son chiffre d'affaire annuel en l'espace de deux semaines.
Et là, "on le sent qu'il y a du monde" confie-t-elle, signe que la saison est plutôt bien lancée. 

Dans l'Ain, la station de Lélex résiste. Et devrait même bénéficier d'une bonne poudreuse, la semaine prochaine.

 

Sur le même sujet

Les + Lus