• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Albert Batteux, Isérois de cœur et entraîneur de légende

Albert Batteux en 1980 à Marseille / © GERARD FOUET / AFP
Albert Batteux en 1980 à Marseille / © GERARD FOUET / AFP

Le football champagne, c'est lui. L’entraîneur mythique du Stade de Reims passé par le FC Grenoble dans les années 60 restera dans le cœur des Isérois comme une véritable légende.

Par B.C

"Le meilleur entraîneur français du siècle", de l’aveu même d’un autre entraîneur de légende Michel Hidalgo. Albert Batteux, sa cigarette et son regard noir. En 2013, le magazine France Football lui décerne la première place des 50 meilleurs entraîneurs de l’histoire. Rien que ça.

Rémois de naissance mais Isérois de cœur, Albert Batteux a marqué l’histoire du football tricolore. "Il est resté dans la mémoire pour certaines générations mais évidemment plus chez les jeunes joueurs", estime Brigitte Dumant, sa fille.

Et pourtant, ils étaient nombreux, joueurs et entraîneurs à lui rendre hommage en 2003 lorsqu’il s’éteint à l’âge de 83 ans dans la banlieue de Grenoble. Geo Perli, ancien défenseur du FC Grenoble et aujourd’hui artiste a entièrement dessiné la tombe de son mentor. "On a voulu symboliser le stade de Reims", confie-t-il devant le monument mortuaire.

Albert Batteux, Isérois de cœur et entraîneur de légende
Le football champagne chez lui. L’entraîneur mythique du Stade de Reims passé par le FC Grenoble dans les années 60 restera dans le cœur des Isérois comme une véritable légende.



Football à la reimoise


Car c’est là-bas qu’Albert Batteux a commencé sa carrière. En 1937, alors simplement âgé de 17 ans. Mais une blessure prématurée le contraindra à l’arrêter. Et à 29 ans seulement il deviendra l’entraîneur de l’équipe. "Cette blessure qui a abrégé ma carrière de joueur a été un tremplin pour ma carrière d’entraineur", explique-t-il. Une nouvelle fonction dans laquelle il prenait bien plus de plaisir.

Alors quand il arrive à Grenoble en 1963, son aura est immense et son palmarès impressionnant. Cinq titres de champion de France et deux finales de coupe d’Europe avec le grand Stade de Reims.
Reim légende

Entraîneur de l’équipe de France, il révélera au monde entier les talents de Kopa, Fontaine ou autre Piantoni. En 1958, les Bleus terminent 3e de la Coupe du monde.

Grenoble, à l’époque, c’est donc un tout autre univers pour Albert Batteux. Un vrai défi. L’équipe a en effet bien du mal à quitter la 2e division. "Pour nous, c’était une chance inouï", confie Geo Perli.

Cet apôtre du jeu rapide, technique et offensif restera en tout cas comme l’inventeur du football à La rémoise. Du football champagne.
Equipe de France 1958

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Abattage des platanes malades à Grenoble

Les + Lus