Irma. Un gendarme réserviste de l’Allier en renfort aux Antilles

Pour venir en aide et apporter un soutien "moral et logistique" à la population de Saint Martin, 73 réservistes de la gendarmerie nationale ont décollé mercredi 27 septembre de métropole pour une mission de 3 mois. Parmi eux, le maréchal des logis-chef Bruno Grenier, membre de la réserve opérationnelle de l’Allier. / © HELENE VALENZUELA / AFP
Pour venir en aide et apporter un soutien "moral et logistique" à la population de Saint Martin, 73 réservistes de la gendarmerie nationale ont décollé mercredi 27 septembre de métropole pour une mission de 3 mois. Parmi eux, le maréchal des logis-chef Bruno Grenier, membre de la réserve opérationnelle de l’Allier. / © HELENE VALENZUELA / AFP

73 réservistes de la gendarmerie nationale ont décollé mercredi 27 septembre de métropole pour une mission de 3 mois aux Antilles. Parmi eux, le maréchal des logis-chef Bruno Grenier, membre de la réserve opérationnelle de l’Allier.

Par Kamel Tir

Ils sont partis pour apporter « sécurité, réconfort et aide humanitaire » : 73 réservistes de la gendarmerie nationale  ont décollé de  l'aéroport Roissy - Charles de Gaulle, mercredi 27 septembre pour une mission de 3 mois. Parmi les membres de cette compagnie de réserve déployée à Saint Martin : le maréchal des logis-chef Bruno Grenier, de la réserve opérationnelle de l’Allier.
« Malgré ses contraintes familiales et professionnelles, il n’a pas hésité à répondre à l’appel national à volontaires  pour s’engager dans cette aventure humaine hors du commun afin d’aider la population de l’île de Saint Martin et les gendarmes locaux, particulièrement éprouvés par les conséquences du passage de l’Ouragan Irma » indique la Gendarmerie Nationale dans un post Facebook.



Dans une vidéo, le maréchal des logis-chef explique la dimension humanitaire de cette mission « On va essayer d’apporter un soutien de la République et de la nation mais aussi de la Gendarmerie pour permettre de faire comprendre à une grande partie de la population que la Gendarmerie sait aussi être à disposition des populations bien en dehors du cadre répressif habituel ».
Pour le réserviste il s’agit d’apporter « un soutien moral et logistique ».

 

Sur le même sujet

Lyon - L'association ALERTE fête ses 40 ans

Près de chez vous

Les + Lus