Julian Alaphilippe sacré meilleur grimpeur du Tour de France 2018

Publié le Mis à jour le

À l'issue de la 21ème et dernière étape de ce Tour de France 2018, le 29 juillet, Julian Alaphilippe a été officiellement sacré meilleur grimpeur. Sa victoire était assurée depuis la veille, tant il a dominé la compétition.

Le meilleur grimpeur du Tour de France 2018 est un Montluçonnais de formation ! Il a passé la ligne d'arrivée sur les Champs Élysées en 105ème position. Mais Julien Alaphilippe, qui a commencé le cyclisme danc l'Allier, repart surtout de cette grande boucle avec le maillot à pois rouges, gagné à la force des mollets sur les nombreux cols de cette 105ème édition.

Il n'a laissé aucune chance à ses concurrents, à tel point que sa victoire était déjà assurée à la veille de la dernière étape. Avant les Champs Élysées, il culminait à 170 points au classement des grimpeurs, très loin devant le second, son compatriote Warren Barguil, avec 91 points. Le Britannique Geraint Thomas, vainqueur de la course, s'établissait à la quatrième place avec 74 points.

L'enfant du Bourbonnais finit 31ème au classement général, mais repart surtout avec deux victoires d'étapes. D'abord, la 10ème étape et première en montagne, entre Annecy et le Grand-Bornand. À 26 ans, c'est la première qu'il remportait dans sa carrière, en devançant de plus d'une minute et trente secondes son poursuivant. "Je ne pensais pas au maillot à pois", avouait-il en larmes, subjugué par l'émotion après ce succès.

S'il s'est surpris lui-même, le coureur de l'équipe belge Quickstep-Floors ne nous a pas épargné de fortes émotions non plus. Son second coup d'éclat, il le réalise pendant la 16ème étape, peut-être la plus folle de toutes … Il s'agissait de rallier Carcassonne à Bagnères-de-Luchon. 218 kilomètres que les coureurs vont parcourir à bloc, de manière surhumaine. Avec son maillot à pois déjà sur le dos, Alaphilippe continue de survoler les cols, trois sur cette portion. Solide dans les montées, il s'est fait esthète dans les descentes.

À une dizaine de kilomètres de l'arrivée, en seconde position, recroquevillé sur son cadre, pilotant avec une impressionnante précision, il grappille seconde par seconde sur le leader, Adam Yates. Jusqu'à ce le Britannique, conscient du retour imminent d'Alaphilippe, commette une faute. Il chute dans un virage, et voit passer le futur vainqueur tandis qu'il remonte sur son vélo.

Julian Alaphilippe repart donc avec deux victoires dans la musette, un maillot à pois, et la fierté de toute une région.