Paris-Nice 2022 : une étape 100% Allier « idéale » pour Julian Alaphilippe, selon son ancien entraîneur

Publié le
Écrit par Solenne Barlot
Le champion Julian Alaphilippe est très attendu pour l'étape du Paris-Nice reliant Domérat à Montluçon (Allier) le 9 mars prochain.
Le champion Julian Alaphilippe est très attendu pour l'étape du Paris-Nice reliant Domérat à Montluçon (Allier) le 9 mars prochain. © MARCO BERTORELLO / AFP

Entre Domérat et Montluçon, les coureurs cyclistes du Paris – Nice 2022 s’élanceront pour un contre-la-montre 100% Allier. Un parcours dans lequel la star de la discipline et local de l’étape Julian Alaphilippe, qui n’a pas encore évoqué sa participation, pourrait bien faire des étincelles.

Le trajet de la célèbre course cycliste Paris-Nice a été dévoilé et, parmi les étapes, un contre-la-montre entre Domérat et Montluçon (Allier). Treize kilomètres à haute intensité avec une montée finale abrupte et des passages à 16°, cette course promet du grand spectacle, selon Jean-Philippe Duracka, ancien entraîneur du champion Julian Alaphilippe : « C’est une étape relativement courte mais qui sera très physique avec une petite montée dans le début de course à la sortie de Domérat. Ensuite, ils vont prendre quelques petites routes un peu sinueuses et il y a l’arrivée en côte qui est très difficile à Montluçon. C’est 800 mètres où les meilleurs feront la différence. C’est une montée parfaite pour Julian Alaphilippe ».

Cette étape devrait selon lui faire le bonheur des spectateurs : « Il y a un moment qu’on s’en doutait. Pour les passionnés de cyclisme dont je fais partie, avoir un contre-la-montre, c’est super. Quand c’est une arrivée ou un départ, souvent, ça ne dure que quelques minutes, on n’a pas le temps de profiter du spectacle, tandis que là ça va être sur toute la journée. Entre la reconnaissance le matin, les coureurs qui vont s’étaler sur tout l’après-midi, ça va être un spectacle magnifique et on a hâte d’y être. »  

 "Le parcours a été tracé idéalement pour Julian"

Bien évidemment, le nom du local de l’étape Alaphilippe est sur toutes les lèvres. Les Bourbonnais espèrent que le champion sera de la partie et croient dur comme fer en ses chances de l’emporter : « Tous les Montluçonnais espèrent qu’il sera au départ mais on n’est sûrs de rien. S’il est au départ, c’est un parcours qui est idéal pour lui. Il est très fort dans les contre-la-montre comme celui-ci. En plus, c’est le meilleur puncheur au monde dans les arrivées comme celle-ci. Le parcours a été tracé idéalement pour Julian. Il est capable de faire la différence avant, dans les routes sinueuses parce qu’il est agile, il sait bien manœuvrer son vélo. Au bout de ces 800 mètres, il y aura l’arrivée, c’est là où il est le plus fort. On pense que c’est vraiment un parcours idéal pour lui », se réjouit Jean-Philippe Duracka, qui prévient cependant que la concurrence sera rude : « Un coureur qui sera logiquement au départ, c’est Wout Van Aert, le belge. C’est pareil, il est très performant sur le contre-la-montre, le contre-la-montre court, il a un peu les mêmes caractéristiques que Julian. Je pense que ça va être un très beau duel s’ils sont tous les deux au départ. »

"Le cyclisme est ancré dans les gênes"

Jean-Philippe Duracka se félicite de cette future journée qui, il l’espère, verra gagner son favori : « On est tous supporters de Julian, on calcule où il pourra faire la différence… Jusqu’au mois de mars, ça va alimenter les conversations. C’est un parcours magnifique, avec Domérat qui est une ville de sport, une ville cycliste, où j’organise une petite épreuve amateur. C’est parfait pour le départ. Montluçon, c’est là où Julian a fait ses premières armes, le cyclisme est ancré dans les gênes. Je l’ai au téléphone, on parle autre chose que cyclisme. Il a beaucoup de pression alors on parle d’autre chose, de la famille… » Il craint néanmoins que le virus ne vienne gâcher la fête : « J’espère que la pandémie nous laissera un peu tranquilles. La côte d’arrivée ressemble un peu à la flèche Wallonne où Julian a gagné 3 fois alors si les spectateurs sont autorisés et si Julian vient, le spectacle sera formidable. » Cette étape aura lieu le 9 mars prochain.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.