• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Tour de France : Alaphilippe perd son maillot jaune pour une poignée de secondes

Lors de l'étape du 11 juillet du Tour de France, Julian Alaphilippe, le coureur de Montluçon, perd son maillot jaune pour une poignée de secondes. / © ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP
Lors de l'étape du 11 juillet du Tour de France, Julian Alaphilippe, le coureur de Montluçon, perd son maillot jaune pour une poignée de secondes. / © ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP

L’étape du Tour de France de jeudi 11 juillet, entre Mulhouse et La Planche des Belles Filles a été terrible pour Julian Alaphilippe. Le coureur de Montluçon perd son maillot jaune pour une poignée de secondes.
 

Par Catherine Lopes

L’ascension de La Planche des Belles Filles a été terrible pour le leader du Tour de France jeudi 11 juillet. Julian Alaphilippe, le coureur de Montluçon, perd son maillot jaune pour une poignée de secondes, 6 très précisément. C’est Dylan Teuns qui s’est adjugé la victoire d’étape. L’Italien Giulio Ciccone récupère la fameuse tunique.

La légende veut que, dans la courte histoire de La Planche des Belles Filles, le maillot jaune en haut du sommet vosgien garde la tête du classement général jusqu'à Paris. La Planche des Belles Filles, constitue une sorte d'Alpe d'Huez en plus court et moins haut : 7 km à 8,7% de moyenne, avec de nombreux passages très raides, à 13% dès l'entame, à 20% dans l'avant-dernier kilomètre et jusqu'à 24% dans les ultimes hectomètres, sur un nouveau secteur ajouté pour cette édition 2019 du Tour. Julian Alaphilippe, qui a réagi dans le dernier kilomètre, peut nourrir des regrets.
 

Sur le même sujet

L'éclipse partielle de lune vue de l'Ain

Les + Lus