Un montluçonnais veut sortir de l'oubli les victimes du bombardement allemand du 19 juin 40

Le 19 juin 1940, le quartier de ville Gozet à Montluçon a été bombardé par l'aviation allemande. Un bombardement, longtemps occulté, qui a fait plus de 80 victimes. Alain Bisson avait six ans, ce jour-là il a perdu sa mère et depuis il se bat pour faire sortir les victimes de l'oubli.

Alain Bisson a consacré plusieurs années de sa vie à sortir de l'oubli les victimes du bombardement allemand du 19 juin 40 sur Montluçon.
Alain Bisson a consacré plusieurs années de sa vie à sortir de l'oubli les victimes du bombardement allemand du 19 juin 40 sur Montluçon. © Romy Ho-A-Chuck

Il était 11h35 ce 19 juin 1940 quand une bombe a éclaté dans le quartier de Ville Gozet à Montluçon faisant de nombreuses victimes. Ce jour-là, Alain Bisson revenait d'une promenade le long du Cher. Il avait six ans et il venait de perdre sa maman. Aujourd’hui il a quatre-vingt six ans et ses souvenirs sont toujours terriblement présents.« Vous arrivez et vous voyez tous ces gens qui sont morts et vous ne comprenez pas. Vous ne comprenez pas que vous avez laissé votre mère cinq minutes avant et vous la retrouvez étendue-là qui baigne dans son sang… De l'autre côté vous avez la famille Mouton, vous avez là-bas la petite fille qui gémit, vous avez des odeurs partout. Quand vous voyez quelque chose comme ça, vous ne pouvez pas l’oublier, c'est inscrit »

Ce bombardement du 19 juin 1940 a fait au moins quatre-vingt quatre victimes et de nombreux blessés. Pendant des années, les quelques témoignages attribuent ce drame aux Italiens.« Je voulais savoir qui avait raison, je voulais reconstituer ce drame, savoir pourquoi et savoir quelles étaient les preuves pour affirmer que c’était les italiens »

Pendant neuf ans, Alain Bisson va amasser une foule de documents allant de la météorologie jusqu'à l'expertise des bombes et avions de chasse. Une véritable enquête de police. C'est aux archives de Leipzig, en Allemagne, qu'il trouve la preuve irréfutable, l’ordre d’attaque de l’escadrille qui a bombardé Montluçon le 19 juin 1940. Au procès de Nuremberg, un général de l’aviation allemande avait témoigné que ces bombardements avaient des objectifs militaires.

Une stèle en mémoire des victimes a été inaugurée le 19 juin 2021 à Montluçon.
Une stèle en mémoire des victimes a été inaugurée le 19 juin 2021 à Montluçon. © Romy Ho-A-Chuck

Pendant des années, cet événement était tombé dans l'oubli. Alain Bisson s'est battu pour rétablir la vérité et rendre hommage aux victimes. Quatre-vingts ans après, une stèle a enfin été érigée. Elle a été inaugurée le 19 juin 2021. Un soulagement pour le témoin de ce drame « Ne les oublions pas. J’espère qu’ils ne seront pas oubliés, ça ne les fera pas revenir mais ils sont maintenant ancrés dans la mémoire »

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
histoire culture seconde guerre mondiale