Allier : les belles découvertes des fouilles au château de la Mal coiffée de Moulins

Le château des ducs de Bourbon à Moulins, celui qu'on appelle la Mal coiffée, est un patrimoine exceptionnel qui est encore sous-exploité. Cet été, le Conseil départemental, propriétaire, a lancé une campagne de travaux. Les archéologues ont fait quelques jolies découvertes, dont des graffitis.
 

Cet été, le Conseil départemental de l'Allier a lancé une campagne de fouilles au château de la Mal coiffée à Moulins.
Cet été, le Conseil départemental de l'Allier a lancé une campagne de fouilles au château de la Mal coiffée à Moulins. © Stéphanie Vinot / FTV
A Moulins, le château des ducs de Bourbon, que l’on nomme La Mal coiffée est en travaux depuis cet été. Il était déjà réputé pour ses graffitis datant de l'occupation allemande. Désormais les archéologues en ont découvert d'autres, réalisés entre le XVIIe et le XIXe siècle. Des habitants ont voulu laisser un témoignage de leur passage. Le plus surprenant représente une crucifixion sculptée directement dans le mur. Mathilde Duriez, archéologue au service d'archéologie préventive du Département de l'Allier, indique : « Il est assez marquant parce qu’il est inattendu dans ce type de décor. Cela veut dire que sans doute quelqu’un qui a vécu ici a essayé de faire une sorte d’oratoire, de chapelle temporaire à cet endroit-là ».

Un passé qui se révèle 

Depuis juillet, les maçons enlèvent une à une toutes les couches d'enduit pour mettre à nu les murs construits au XIVe siècle. Le passé du château se révèle ainsi. Portes, cheminées, restes de bâtiment, il n'y a plus qu'à se laisser conter l'histoire. Mathilde Duriez, archéologue au service d'archéologie préventive du Département de l'Allier, poursuit : « On découvre de nouvelles choses d’un point de vue des circulations et aussi d’un point de vue de l’utilisation de la salle, c’est-à-dire les cheminées qui avaient un temps soit peu disparu ou étaient un peu cachées, aujourd’hui on les a découvertes. Cela fait qu’on a une meilleure compréhension du bâtiment ».

Un lieu à faire découvrir

Il n’y avait pas eu une telle campagne de travaux à la Mal coiffée depuis 10 ans et c'est la première fois que le rez-de-chaussée du donjon est ainsi ausculté. Le Département de l'Allier, propriétaire, a l'intention de mettre le château de plus en plus en valeur. Yasmine Laïb-Renard, directrice des musées départementaux de l'Allier, explique : « Il est important que ce site soit plus ouvert et que les Bourbonnais tout comme le public le plus large aient connaissance de ce site. On est dans un lieu qui a été travaillé par Louis II de Bourbon mais aussi qui a été le siège sous Anne de France, un siècle plus tard de la cour de France ». Dès novembre prochain, le rez-de-chaussée du donjon sera ouvert au public pour offrir une scénographie vidéo  et numérique relatant ce prestigieux passé.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
patrimoine culture archéologie histoire