Allier : comment un casque de réalité virtuelle stimule la mémoire des seniors

Le casque de réalité virtuelle offre aux seniors quelques minutes d'évasion. / © Léa Broquerie / France 3 Auvergne
Le casque de réalité virtuelle offre aux seniors quelques minutes d'évasion. / © Léa Broquerie / France 3 Auvergne

Stimuler la mémoire des personnes âgées en leur montrant des lieux qu’ils ont connus, grâce à un casque de réalité virtuelle : c’est l’idée qu’a eu une start-up de l’Allier, basée à Yzeure.
 

Par RD avec LB

Fondée en octobre 2017 et basée à Yzeure, dans l’Allier, la jeune start-up Sagesse technologies s’est donnée pour mission de favoriser le bien-être des seniors grâce aux nouvelles technologies. C’est ainsi qu’est née l’idée d’un casque de réalité virtuelle, transportant les personnes âgées en dehors des EHPAD, ou presque.

Le casque leur permet de s’évader quelques minutes, mais aussi de stimuler leur mémoire, en leur montrant des lieux parfois familiers. "L’objectif est de pouvoir proposer des vidéos locales, pour pouvoir leur faire revivre des endroits, des balades, qu’ils ont pu connaître par le passé", explique Clément Pradel, le fondateur de Sagesse technologies.
 

Immersion

Grâce à la réalité virtuelle, on peut donc visiter le château de Lapalisse, ou encore l’église du Sacré-Cœur à Moulins, tout en restant dans son fauteuil. Les contenus sont adaptés aux séniors : des images lentes pour éviter la nausée, et des voyages qui ne durent qu'une dizaine de minutes.
 


Les images sont tournées avec une caméra 360°, coiffée d’un micro. Et pour que l’immersion soit réussie, le travail de post-production est essentiel. "On va rajouter des bruitages, en plus des musiques, et en plus de la voix off. Ce qui est important c’est de réaliser quelque chose de réel au point de vue de l'écoute sonore, souligne Philippe Besson, ingénieur du son. On a des images en 360°, donc il faut que le son soit lui aussi en 360."

La jeune entreprise ne se limite pas au patrimoine : elle filme aussi des événements culturels, comme le carnaval de Moulins. De quoi permettre aux résidents des EHPAD de les vivre comme s’ils y étaient.

 

Sur le même sujet

Les + Lus