Allier : le musée d’illustration jeunesse de Moulins consacre une exposition à Béatrice Poncelet

L'exposition, débutée le 26 janvier 2018, se poursuivra jusqu'au 17 juin / © P. Félix
L'exposition, débutée le 26 janvier 2018, se poursuivra jusqu'au 17 juin / © P. Félix

Le musée d’illustration jeunesse de Moulins, dans l’Allier, propose une rétrospective sur le travail de Béatrice Poncelet, avec 80 œuvres exposées. La dessinatrice suisse est connue pour ses ouvrages colorés et hétéroclites qui mêlent plusieurs techniques artistiques.

Par MCP et P. Félix

Elle n'est pas écrivaine, elle n'est pas illustratrice non plus : Béatrice Poncelet est une créatrice. Elle consacre près de deux ans à chaque livre et choisit minutieusement le texte, la typographie, le papier et le format.  « Rien n’est là par hasard. Je passe un temps terrible sur une double page comme ça, je peux passer des jours et des jours, reconnaît la dessinatrice dans une interview réalisée par le département de l’Allier. Sitôt que je place un élément, je commence à me demander pourquoi il est de cette taille,  qu’il faut essayer plus grand, plus petit, ou pourquoi il est de cette couleur ? Est-ce que ce brun est le bon ? »

Extrêmement précise, l’artiste de 73 ans utilise différentes techniques : crayon graphite, aquarelle, gouache, photographie, photomontage, collage etc. « Elle construit une maquette en format Leporello (NDLR : livre qui se déplie comme un accordéon), explique Dominique Astaix, médiatrice du musée. Cela lui permet d’avoir une vision globale de son ouvrage et de construire ses images selon une suite visuelle ».

Exemple d'un livre au format Leporello réalisé par Béatrice Poncelet / © P. Félix
Exemple d'un livre au format Leporello réalisé par Béatrice Poncelet / © P. Félix

Depuis le 26 janvier 2018, le musée d’illustration jeunesse de Moulins propose une rétrospective des 40 ans de carrière de cette personnalité détonante, dont l’œuvre a fait l’objet de thèses. « Elle a une lecture à plusieurs niveaux. Dans ces illustrations, on retrouve la présence de l’enfant. Notre choix s’est porté sur elle parce que c’est un phénomène à part » raconte Yasmine Laïb-Renard, directrice des musées départementaux.

Né en Suisse, Béatrice Poncelet a exposé à Paris, Bratislava, Berne, Zurich, Barcelone, Nüremberg ou encore Tokyo.L’exposition Vois…Lis, Voilà se poursuivra jusqu’au 17 juin au Musée de l’illustration jeunesse. Des visites commentées sont organisées les mercredis 14, 21 et 28 avril puis mercredis 18 et 25 mai. Renseignements et réservation au 04 70 35 72 58

Dans l’Allier, le musée d’illustration jeunesse de Moulins consacre une exposition à la dessinatrice Béatrice Poncelet
Le musée d’illustration jeunesse de Moulins, dans l’Allier, propose une rétrospective sur le travail de Béatrice Poncelet, avec 80 œuvres exposées. La dessinatrice suisse est connue pour ses ouvrages colorés et hétéroclites qui mêlent plusieurs techniques artistiques. Interlocuteurs: Dominique Astaix, médiatrice du Musée de l'illustration jeunesse et Yasmine Laïb-Renard, directrice des musées départementaux.  - P. Félix, S. Vinot et S. Salmon

Sur le même sujet

Romain Bardet donne son nom à 2 parcours cyclo dans le Cantal

Les + Lus