Moulins : un homme retrouvé mort à l’arrière de sa voiture

A Moulins, un homme a été retrouvé mort avenue de la République à Moulins, ce mardi 5 octobre. C'est un passant qui a alerté les secours, après l'avoir aperçu à l’arrière de sa voiture. Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes de la mort.

Un homme a été retrouvé mort ce mardi 5 octobre à l’arrière de sa voiture avenue de la République à Moulins, affirme le procureur de la République Eric Neveu, confirmant une information de La Montagne. Selon le parquet de Moulins, la découverte du corps a eu lieu dans la matinée : « Un passant a aperçu un individu mal en point à l’arrière de sa voiture, le corps d’un homme allongé. Il appelle les secours, le véhicule est fermé. Les secours forcent les portières de la voiture et découvrent le corps inanimé de cet homme, né en 1986. » Le gel des lieux et l’intervention de la police technique et scientifique ont mobilisé un effectif important de forces de l’ordre. Les secours se sont également rendus sur place. L’enquête est confiée au commissariat de police de Moulins.

La recherche des causes de la mort

Pour l’heure, la cause de la mort reste indéterminée : « Il n’y a pas de trace suspecte, comme des traces de lutte sur le corps. En revanche, beaucoup de médicaments ont été retrouvés à proximité. On est sur une enquête classique aux fins de recherche des causes de la mort », indique le procureur. Une autopsie sera pratiquée, ainsi que des analyses toxicologiques : « On est vraisemblablement confrontés à une mort par ingestion de substances toxiques », affirme le procureur. Il ajoute : « Les investigations sont en cours pour savoir à qui on a affaire ». L’enquête s’intéresse à la personnalité du défunt afin de comprendre les raisons pour lesquelles il a été retrouvé décédé à l’arrière de son véhicule.

Des analyses en cours

Selon le procureur, malgré l’attente des résultats, les circonstances ne semblent pas indiquer qu’il s’agisse d’une mort suspecte : « Pour l’instant, cette mort n’est pas considérée comme suspecte. C’est certainement un suicide ou une overdose. Si c’est une overdose liée à ce qu’il a absorbé, cela peut déboucher ensuite sur une enquête aux fins d’homicide involontaire, pour déterminer qui est à l’origine de la cession ou de l’offre de ces matières médicamenteuses ou stupéfiantes qui ont pu lui être remises ». Les résultats des analyses toxicologiques seront connus prochainement.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers police société sécurité