Les pompiers de l'Allier portent secours à huit personnes en canoë-kayak

Cinq adultes et trois enfants ont coincé leur canoë-kayak dans des branchages, mardi 2 juillet, à Paray-sous-Briailles dans l’Allier. Ils ont été secourus par les sapeurs-pompiers.
 

Huit personnes en canoë-kayak ont été secourues, mardi 2 juillet dans l'Allier, par les sapeurs-pompiers.
Huit personnes en canoë-kayak ont été secourues, mardi 2 juillet dans l'Allier, par les sapeurs-pompiers. © S.Lacoste
Huit personnes en canoë-kayak ont alerté, mardi 2 juillet vers 16h30, les sapeurs-pompiers. Alors qu’elles descendaient une rivière et qu’elles se trouvaient à hauteur du lieu-dit Villemouze à Paray-sous-Briailles dans l’Allier, leurs embarcations ont dérivé. Les canoës se sont rapprochés de la rive et se sont coincés dans des branchages.
 
Les sapeurs-pompiers de Moulins, Vichy, Montluçon, les personnels de Varennes et le chef de groupe sud sont intervenus. Une fois le lieu trouvé ce qui n’a pas été simple, les plongeurs sont partis en reconnaissance. Pour mettre fin à la dérive et secourir les victimes, ils ont tendu une ligne. Ils ont ensuite procédé à l’évacuation des embarcations. Les 5 adultes et les 3 enfants ont été mis en sécurité. L’intervention a duré près de deux heures.
 
Une ligne a été tendue pour secourir les victimes.
Une ligne a été tendue pour secourir les victimes. © S.Lacoste

Selon les pompiers, ce n’est pas une intervention courante mais cela peut arriver. Actuellement, ils sont régulièrement sollicités pour des faits en lien avec l’eau et la baignade. Dimanche 30 juin, un homme de 35 ans s’est noyé alors qu’il se baignait dans le lac de Saint-Clément dans l’Allier et que la baignade est interdite à cet endroit. 

Les pompiers de l’Allier rappellent qu’il faut se baigner dans des lieux sécurisés et autorisés. Il faut également respecter les consignes de sécurité et les arrêtés publiés en mairie et en préfecture. Ils précisent que pour secourir des personnes en difficulté, alors qu’elles n’ont pas respecté les consignes de sécurité, ils perdent du temps et engagent des moyens qui pourraient être dédiés ailleurs.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers pompiers
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter