Une autoroute dans l’Allier ouverte aux piétons et aux déplacements sans moteur

Une autoroute sans voiture, c’était sur l'A 79 où les travaux de mise à deux fois deux voies de la RCEA se terminent dans l’Allier. L'occasion de découvrir autrement celle qu'on a longtemps désignée comme la route de la mort tant elle a connu d'accidents dramatiques.

Une autoroute sans voiture, ouverte aux piétons et aux déplacements sans moteur dans l’Allier. C’était dimanche 11 septembre de 10 heures à 17 heures sur la RCEA. Aux côtés des vélos et des trottinettes, les seuls véhicules à 4 roues autorisés sur cette portion de la future autoroute A 79, c’était des rosalies, des voitures à pédales pour adultes. « Je n’avais jamais roulé aussi lentement sur l’autoroute. D’habitude, je respecte les vitesses, et même, j’avais tendance à les dépasser un petit peu. Je reste prudent et aujourd’hui, c’est encore bien plus prudent », explique un conducteur de rosalie.

Un péage à flux libre sans barrière et sans ralentissement

Pour les adeptes du roller, c’était une occasion unique pour rouler sur une autoroute, un véritable billard. « C’est vraiment agréable de rouler en roller, le revêtement est au top. En plus c’est tout plat, je n’ai aucune difficulté », évoque Mylainie Regrain, présidente du club Roll'Allier. Un parcours de 4 kilomètres, ponctué par plusieurs stands d’information. Le plus fréquenté présentait le péage à flux libre sans barrière ni ralentissement. « C’est la première section autoroutière en France, commence Pierre Méau, directeur Clientèle adjoint groupe APRR. Bien entendu d’autres projets vont naître. L’idée est de faire comprendre aux usagers ce nouveau mode de péage ».

Ce système sera activé en octobre prochain, lorsque l’A 79 sera entièrement ouverte sur ses 88 kilomètres de Montmarault à Digoin. 

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité