Le Cavilam de Vichy agréé par l’Université britannique de Cambridge

Emmanuel Macron souhaite que les étudiants français parlent deux langues européennes d'ici 2024. Le label de l'Université de Cambridge peut valider les compétences linguistiques des apprentis anglophiles. / © Fabrice Coffrini/ AFP
Emmanuel Macron souhaite que les étudiants français parlent deux langues européennes d'ici 2024. Le label de l'Université de Cambridge peut valider les compétences linguistiques des apprentis anglophiles. / © Fabrice Coffrini/ AFP

L’université britannique de Cambridge est régulièrement au sommet du classement mondial de Shangai. Depuis le 27 septembre, le Cavilam de Vichy (Allier) est agréé par cet établissement prestigieux. Un label d’excellence pour valider le niveau d’anglais des étudiants et des adultes.

Par Brigitte Cante

L’université britannique de Cambridge est régulièrement au sommet du classement mondial de Shangai. Depuis le 27 septembre, le Cavilam de Vichy (Allier) est agréé par cet établissement prestigieux. Un label d’excellence pour valider le niveau d’anglais des étudiants et des adultes.

Les Français ne sont pas réputés pour leur pratique de l’anglais. Emmanuel Macron en fait d’ailleurs une priorité. Il veut que les étudiants parlent au moins deux langues européennes en 2024. L’agrément obtenu par le Cavilam-Alliance Française de Vichy tombe à pic.

Après l’Université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand, le centre vichyssois devient centre d’examens agréé Cambridge English. Cette référence internationale est "un gage très important d’excellence et de fiabilité " explique Christine Busson Camara, directrice du Département Langues Etrangères du Cavilam.

Grâce à cet agrément, l’école de langues peut proposer l’éventail des examens Cambridge English, : pour des élèves du primaire ou des adultes qui recherchent des certificats pour faciliter leur recrutement en entreprises.

Inscrire sur son CV une simple pratique de l’anglais ne suffit plus. "La validation du niveau d’anglais par Cambridge English est reconnue à l’international. Il faut considérer et apprendre l’anglais comme un moyen de communication, pas comme une matière scolaire" selon Christine Busson Camara.

Plusieurs lycées Auvergnats préparent leurs élèves en quête de cette certification internationale : Saint Régis St Michel au Puy-en-Velay (43),
Massillon à Clermont-Ferrand (63) ou Madame de Staël à Montluçon (03).

Le Cambridge a un coût. Il faut compter entre 100 à 150 euros.

Sur le même sujet

Pépit'Art, une pépinière d'entreprises de métiers d'art dans le sud Ardèche

Près de chez vous

Les + Lus