VIDEO. A Vichy, les images impressionnantes d’un orage de grêle

Ce lundi 21 juin, le bassin de Vichy (Allier) a été le théâtre d’un impressionnant orage de grêle qui s’est suivi d’inondations. Des habitants ont filmé ces intempéries très violentes et les ont postées sur les réseaux sociaux.

L'orage est tombé sur Vichy ce lundi 21 juin, entraînant des averses de grêle et des inondations. (Photo d'illustration)
L'orage est tombé sur Vichy ce lundi 21 juin, entraînant des averses de grêle et des inondations. (Photo d'illustration) © FTV

Dans le bassin de Vichy (Allier) la grêle est violemment tombée ce lundi 21 juin. Un orage s’est abattu un peu après midi, inondant localement certaines rues et forçant les passants à se mettre à l’abri. « Ce sont des orages qui se sont développés plus bas en Auvergne puis sont remontés vers l’Allier. On n’a que 5 capteurs pour le vent dans le secteur mais a priori, les vents n’étaient pas très forts, environ 60 km/h », explique un prévisionniste de Météo France. Des internautes ont partagé des images de cet épisode orageux. 

Si l’on ne compte en totalité que 16 mm de précipitation à 17 heures pour la journée, 12 d’entre eux sont tombés en moins de 6 minutes, causant des inondations. La situation orageuse devrait perdurer, selon Météo France : «  Cet après-midi, encore de l'instabilité sur le pays. Sous les orages, de bon cumuls sont encore possibles localement avec de la grêle et des coups de vent forts. »

S’il était très soudain, cet orage n’a rien d’exceptionnel dans la région : « En été, il y a beaucoup d’orages de grêle très localisés. Ils sont ponctuels et peuvent causer des dégâts localement, comme des inondations. En milieu urbain, l’eau a du mal à s’infiltrer, elle ruisselle vite et crée ces inondations », indique le prévisionniste.

En effet, en quelques heures, les pompiers de l’Allier ont réalisé une quarantaine d’interventions liées aux orages dans le bassin vichyssois, principalement pour des inondations et des caves à assécher.

La grêle en été est un phénomène fréquent à l’échelle régionale mais plus rare à l’échelle d’une ville : « Ca n’arrive pas tous les ans ! » rassure le prévisionniste. Les grêlons viennent des cumulonimbus, ces nuages d’orages. Des courants ascendants viennent piéger les gouttes, qui givrent avant de s’alourdir et de tomber au sol. Cet automobiliste en a eu la désagréable expérience.

Pour mardi, Météo France prévoit des averses parfois orageuses. Environ 2 millimètres de précipitations sont prévus ainsi que des vents irréguliers, avec des rafales proches de 65 km/h, localement, en début d'après-midi.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
intempéries météo inondations