• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

VIDEO. Sport adapté : en préparation au CREPS de Vichy, découvrez Cléo Renou la championne du monde de natation

La championne du monde de natation en sport adapté s'entraîne au CREPS de Vichy, dans la perspective des Global Games de Brisbane en Australie. Le jeune femme atteinte de trisomie 21 espère conserver son titre a l'issue des championnats du monde. / © M.PITAVY
La championne du monde de natation en sport adapté s'entraîne au CREPS de Vichy, dans la perspective des Global Games de Brisbane en Australie. Le jeune femme atteinte de trisomie 21 espère conserver son titre a l'issue des championnats du monde. / © M.PITAVY

La nageuse atteinte de trisomie 21 Cléo Renou s'entraîne au CREPS de Vichy. Avec l'équipe de France, elle prépare les prochains championnats du monde de sport adapté qui auront lieu le 9 octobre à Brisbane en Australie. Découvrez le portrait de cette athlète qui brise de nombreux clichés.

Par Mohamed Benmaazouz

Au CREPS de Vichy, tout un petit monde se prépare au Inas Global Game de Brisbane en Australie. C'est le championnat du monde de sport adapté, il aura lieu le 9 octobre prochain. Le sport adapté est pratiqué par des personnes en situation de handicap physique ou psychique. Près de 1000 athlètes à travers le monde sont attendus pour l'évènement. Parmi les épreuves officielles, se trouvent l'athlétisme, le basketball, le cricket ou encore la natation. Et c'est précisément cette épreuve à laquelle Cléo Renou, 17 ans va participer. La nageuse est atteinte de trisomie 21, et cela ne l'empêche pas pour autant de détenir un palmarès impressionnant. Elle est championne de France, double championne du monde, et détentrice d'un record d'Europe. En stage avec l'équipe de France, la jeune femme s'entraîne actuellement au CREPS de Vichy à raison de 4h par jour. Sous la houlette de son entraîneur, Cléo n'a qu'une seule journée de repos par semaine. Et elle n'est jamais seule. Sur le bord du bassin, son coach Mathias Magnain adjoint au Pôle France natation de sport adapté, veille au grain, en musique. " Cléo a tendance une appétence musicale, du coup on utilise ça pour qu'elle puisse trouver des leviers d'apprentissage  qui lui permettent de progresser sur chacune des situations qu'on lui propose. On travaille ça depuis le début de la semaine et pour l'instant ça porte ses fruits" évoque l'entraineur.


Faire changer les regards

 Avec ses médailles, Cléo a reussi a faire changer les regards que l'on pouvait lui porter. Sa récompense en plus des médailles ? Les supporters qui l'encouragent, qui l'acclament lors des compétitions. " Ils sont sympas, ils viennent me voir, je leur signe des autographes, ils prennent des photos, je suis contente. Pour moi c'est un rêve qui se réalise" s'enthousiasme Cléo. Et ces performances, ne sont possibles que grâce à un entraînement acharné. Cléo bénéficie d'une préparation physique sur mesure, concoctée par ses entraineurs. Un accompagnement vers la réussite, pour reprendre les dires de Cédric Gazal, l'un des préparateurs physique de l'équipe de France de natation sport adapté,  " Le fait qu'ils soient dans un accompagnement vers la réussite fait qu'ils sont dans une motivation, et cherchent à progresser pour être valorisés". Et pour Cléo, le prochain championnat du monde de sport adapté, sera un véritable challenge, puisqu'elle sera désormais en compétition avec les séniors. Rendez-vous en octobre.
Portrait Cléo Renou
La nageuse atteinte de trisomie 21 Cléo Renou s'entraîne en ce moment au Creps de Vichy. Avec l'équipe de France, elle prépare les prochain championnat du monde de sport adapté qui auront lieu le 9 octobre à Brisbane en Australie. Découvrez le portrait de cette athlète qui brise de nombreux clichés. - M.VANOUDENDYCKE/M.PITAVY/A.CRETIN/Cléo Renou championne du monde de natation, Mathias Magnain Entraîneur national adjoint Pôle France natation sport adapté, Cédric Gazal masseur-kinésithérapeute

Sur le même sujet

Attaque au couteau de Laurent Bonnevay (Lyon) : l'avocat de l'assaillant livre ses premières impressions

Les + Lus