VIDEOS. Confinement et télétravail : une kiné de l’Allier donne des conseils santé

Maureen Bertrand est kinésithérapeute à Désertines dans l’Allier. Depuis le début du confinement, elle propose des vidéos sur sa chaîne You Tube. Elle donne des conseils de respiration, de détente et de posture très utiles pendant le confinement notamment pour le télétravail.

 

"La posture n’est pas qu’une théorie dans un cabinet de kiné, il faut l’appliquer au quotidien" explique Maureen Bertrand, kinésithérapeute à Désertines dans l’Allier.
"La posture n’est pas qu’une théorie dans un cabinet de kiné, il faut l’appliquer au quotidien" explique Maureen Bertrand, kinésithérapeute à Désertines dans l’Allier. © M.Bertrand
Kinésithérapeute depuis 20 ans, Maureen Bertrand exerce à Désertines dans l’Allier. En raison de l’épidémie de coronavirus COVID 19, son cabinet est fermé depuis le 16 mars. Elle s’est retrouvée seule, chez elle, isolée et loin de ses patients et de ses élèves. Pour garder le contact avec eux, elle a décidé de faire des vidéos qu’elle a ensuite destiné à un public plus large . "Je voulais me rendre utile et continuer à aider" explique-t-elle.

Pas très familiarisée avec l’informatique, elle s’est tout de même lancée. Pour franchir le pas, elle a baptisé son ordinateur "Maurice" et s’en ai fait un allié. Elle a créée une chaîne sur You Tube intitulée "L’infusion posturale de Maureen". Elle met en ligne des vidéos sur la respiration, la détente ou encore la posture.

Depuis une dizaine d’années, Maureen donne des cours de gym posturale : "La posture n’est pas qu’une théorie dans un cabinet de kiné, il faut l’appliquer au quotidien. Nous devons être acteurs de notre santé tous les jours".

Attention à votre posture avec le télétravail

Porter une charge, monter dans la voiture, s’asseoir, rester debout ou encore faire sport… Il est important d’être attentif à son corps quoi que l’on fasse. "En ce moment, beaucoup de personnes sont en télétravail" souligne-t-elle. Elle profite donc de ses vidéos, tournées en toute simplicité, pour donner des conseils.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                        La kinésithérapeute indique comment bien se positionner face à son ordinateur. Pour la partie basse du corps, elle conseille de "faire attention à l’assise, garder de l’espace entre le bord de la chaise et le creux des genoux et veiller à ce que les genoux soient plus bas que les hanches pour ne pas avoir de problème de circulation. L’idéal est d’avoir un angle buste/hanches au-delà de 90 degrés. Il faut également avoir les pieds bien ancrés au sol". Pour le haut du corps, elle précise : "Il faut imaginer que l’on a une toise au dessus de sa tête et il faut chercher à se grandir, pour offrir de l’espace à sa colonne. Il faut également garder les épaules basses et les avants bras perpendiculaires par rapport aux épaules".

Concernant l’ordinateur qui se trouve face à nous, elle préconise "d’avoir le regard qui descend un peu, à 30 degrés en bas, pour être bien au niveau des cervicales". Bien évidemment, il faut "avoir un bon éclairage, organiser son espace de travail et mettre les outils à distance d’utilisation des bras. Il ne faut pas oublier de faire des pauses qui permettent de respirer".
 

Profitez du confinement pour écouter votre corps

"Nos modes actuels de vie sont multitâches. Nous occultons souvent notre corps et notre respiration" insite Maureen. Puis elle ajoute : "Il y a un proverbe qui dit : Si tu écoutes ton corps lorsqu'il chuchote, tu n'auras pas à l'entendre crier! Ce temps de confinement, de retrait et de repli sur soi est l’occasion de nous écouter. Nous sommes tous différents, c’est à chacun de voir comment son corps fonctionne selon son histoire et son vécu. Si l’on est attentif à notre corps, la tête suit".

En plus de la posture, il faut faire attention en cette période à sa respiration, à l’alimentation et à l’hydratation. Elle souligne également : "En ce moment, le climat est assez anxiogène. C’est important d’apaiser son mental et de relâcher les tensions musculaires par des techniques corporelles et par la respiration". Pour Maureen, le confinement est également l’occasion d’inculquer les bonnes bases de posture et respiration abdominale aux plus jeunes. Elle conclut en disant : "Il ne faut pas se laisser porter au quotidien. Nous avons un rôle à jouer dans notre santé. Avec le confinement, j’espère que les gens prendront conscience de cela".
 

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter