Alpexpress : la "Olivetti", la reine des machines italiennes

Publié le Mis à jour le
Écrit par Fabrice Liégard

Ce n'est pas une voiture, (même voiture en italien se dit : « macchina » !) pas même une machine à café Espresso... mais une machine à écrire. Des générations de fonctionnaires, de policiers, de secrétaires mais aussi d'écrivains célèbres ont tapé sur elle...

La cèlèbre machine à écrire Olivetti a assuré pendant presqu'un siècle la renommée de l'Italie mais aussi le bien-être de ses ouvriers piémontais. Car à Ivrea, où la première machine italienne est née à la fin du 19ème siècle, l’Olivetti a employé des générations entières d’habitants jusqu’au début du 21ème siècle.

Mieux : elle s’est longtemps révélée comme étant un véritable laboratoire social, grâce à la politique avant-gardiste d’Adriano Olivetti, le fils du fondateur de l’entreprise familiale. Un patron qui construit des logements sociaux, des écoles de formation internes à l’entreprise, offre des villages vacances au bord de la mer à ses employés, les encourage à se cultiver en invitant des artistes à venir discourir à l’heure de la pause au beau milieu des usines…

C’est aussi cela que l'Unesco a voulu récompenser en inscrivant Ivrea, et son patrimoine industriel (bâtiment d’usines, mais aussi crèches à l’architecture singulière, centre culturel, écoles…) sur sa liste du patrimoine de l’humanité.
 


Dans notre zapping, le navire qui a sauvé 30 000 migrants du naufrage en méditerrannée, l'Aquarius, privé de pavillon... suisse; 20 000 pères Nöel débarqués dans le Piémont au chevet des enfants malades; et puis les bouilleurs de crus suisses qui n'en peuvent plus de distiller leur damassine.


 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité