Cet article date de plus de 4 ans

Alpinisme social: l'association 82-4000 rend les sommets plus accessibles

La première "Rencontre Montagne Partagée" était organisée samedi 5 novembre à Meylan par l'association 82 - 4000. L'occasion de découvrir le travail de cette structure, dont l'objectif est de "partager l'alpinisme avec les plus démunis". 
Le fondateur de l'association Hugues Chardonnet, entouré par des jeunes stagiaires de l'association 82-4000.
Le fondateur de l'association Hugues Chardonnet, entouré par des jeunes stagiaires de l'association 82-4000. © Celine Aubert-Egret
 
"En montagne, t'es posé, t'es dans un univers magique, il n'y a plus rien autour de toi, et tu as le temps de réfléchir à ce que tu veux faire dans ta vie"
témoigne Alexander.

Ce jeune homme d'origine marocaine, homosexuel, a dû fuir sa famille à l'âge de 16 ans, pour connaitre ensuite quelques années de galère.

Alexander est désormais étudiant en neurosciences à Montpellier.
Alexander est désormais étudiant en neurosciences à Montpellier. © Céline Aubert-Egret

Désormais étudiant en neurosciences à Montpellier, il témoigne des bienfaits que lui a apportés l'alpinisme avec l'association 82-4000. "C'est comme une remise à niveau, une mise à jour, on en ressort nouveau". 

Comme Alexander, plus de 300 jeunes précaires aux parcours très différents, enfants des cités, sans-abris, etc. ont découvert la montagne avec l'association.

Une structure qui a pour ambition de gravir les 82 sommets alpins situés à 4.000 mètres d'altitude, grâce à l'implication de nombreux bénévoles, parmi lesquels des alpinistes et guides de haute-montagne.


Les filles du camp de gens du voyage de Montmagny partent chaque année en montagne.
Les filles du camp de gens du voyage de Montmagny partent chaque année en montagne. © Celine Aubert-Egret

Partant du constat que l'alpinisme "est un rêve qui a la force de relever une personne et la mener toujours plus haut. Mais il se trouve être injustement réservé aux personnes les plus favorisées", l'association emmène donc les jeunes vers les cimes. 

Son fondateur, Hugues Chardonnet est guide, et médecin. Il travaille depuis des années à cet "alpinisme social", qui permet de se dépasser .

"Quand je suis rentrée chez moi, ça m'a fait un déclic. Je me suis dit, allez, je vais travailler, j'ai passé mon permis. Oui, ça m'a changée" raconte Alison, qui appartient à la communauté des gens du voyage.


durée de la vidéo: 02 min 08
L'association 82-4000 veut faire partager la montagne ©France 3 Alpes

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
montagne social économie solidarité société