Après une agression, le réseau de bus Ruban est à l'arrêt dans la région de Bourgoin-Jallieu

Publié le Mis à jour le
Écrit par Faiza Garel

Comme dans le RER A à Paris, c'est l'agression d'une conductrice de bus du réseau Ruban qui a provoqué l'arrêt du trafic. L'ensemble de ses collègues ont fait valoir leur droit de retrait. Aucun bus ne circule donc ce vendredi 30 janvier. Le trafic devrait reprendre samedi. 

Le réseau de bus de Bourgoin et de sa région, Ruban, est totalement à l'arrêt depuis 11h30 ce vendredi matin. Les conducteurs ont décidé d'exercer leur droit de retrait à la suite de l'agression d'une de leur collègue. 

Partie de Villefontaine vers 7h 30, la jeune femme dirigeait son bus vers le lycée Delorme à L'Isle d'Abeau lorsqu'une voiture a tenté de stopper son véhicule entre deux arrêts, lui faisant signe pour qu'elle prenne un élève de plus. La conductrice n'a pas souhaité s'arrêter et a poursuivi son trajet.

Quelques arrêts plus loin, sur la commune de Vaulx-le-Milieu, l'adolescent est monté dans le bus et l'a insultée. C'est ce que montrent les images de vidéosurveillance, d'après le porte-parole du réseau de transports. Dans un premier temps, la mère du jeune homme a tenté de le retenir. Puis le ton serait rapidement monté. C'est à ce moment-là que l'adolescent aurait asséné un coup de poing à la conductrice au niveau du visage.

Choquée, elle a été examinée par un médecin puis a déposé plainte avant de rentrer chez elle. Les membres du CHSCT du réseau de bus se sont réunis en fin de matinée. À la suite de cette réunion, les chauffeurs ont décidé d'exercer leur droit de retrait. Une manière de soutenir leur collègue et d'exprimer leur ras-le-bol vis à vis des incivilités. 

Les bus devraient de nouveau circuler normalement dès demain samedi.