Allo, Lalouvesc ? Désolé, les lignes fixes du village ardéchois sont momentanément indisponibles

Image d'illustration / © A. Henry
Image d'illustration / © A. Henry

La maison de retraite, la mairie, l'office de tourisme, le boulanger... Imaginez la moitié du village de Lalouvesc, en Ardèche, privée de téléphone fixe depuis le 20 décembre. Aucune explication donnée concernant cette panne. L'opérateur semble aux abonnés absents.

Par Aude Henry

Bip, bip, bip... A Lalouvesc, en Ardèche, c'est tonalité de ligne occupée pour un bon nombre de numéros de téléphone fixe. La moitié des 391 habitants est injoignable. Et cela dure depuis maintenant une semaine. Le début de la panne a été constaté le 20 décembre, notamment en mairie. "Ce jour-là, il y a bien eu un coup de vent, mais cela n'a rien à voir puisqu'il n'y a pas eu de fil coupé, et qui plus est, c'est une liaison téléphonique hertzienne", précise Jean-François Couette.

Jean-François Couette a immédiatement réagi, en tentant de joindre l'opérateur, en l'occurence Orange. "En tant que collectivité locale, nous avons un contact pour joindre un correspondant en charge du secteur", nous explique le maire. Mais cela n'a rien donné.
Correspondant absent, demande d'envoi de mail, deux puis trois jours passent, et... "rien". Jean-François Couette déplore le manque de communication, et surtout l'absence totale d'information et d'explications de l'opérateur téléphonique Orange.

Vous souhaitez joindre un proche, un des cinquante pensionnaires de l'EHPAD ou encore la pharmacie ? Oubliez le numéro de téléphone fixe. La panne touche la moitié du village ardéchois. Heureusement, les portables passent et internet aussi, "ce qui permet aux commerçants de s'en sortir pour passer commandes et pour d'autres actions".
 

Lalouvesc investi les réseaux sociaux pour tenter de faire bouger les choses


Matthieu, l'administrateur d'un groupe Facebook réunissant les amis du village, recueille ainsi les témoignages. Avec le boulanger, ils s'échangent les bribes d'informations recueillies auprès de l'opérateur téléphonique : apparemment, chacun doit se signaler à la plateforme d'Orange, à titre individuel. "Du coup, j'envoie l'annuaire du village", commente Matthieu, histoire d'en plaisanter un peu.

Des "conversations" sont également lancées sur Twitter pour obtenir l'ouverture de "dossier". 
 Qu'est-ce qu'il se passe ? Est-ce normal un si long délai de rétablissement des lignes ? interroge Matthieu. Pas d'explication. Seule réponse qui s'affiche via le compte d'Orange Conseil  :  l'envoi des coordonnées d'abonné par message privé.
 




 

Sur le même sujet

Les + Lus