Cet article date de plus de 3 ans

Annonay : le retour au pays natal du chorégraphe Abou Lagraa

C'est le retour de l'enfant prodige : en Ardèche,  le chorégraphe contemporain de renommée internationale Abou Lagraa est venu réaliser son rêve. Un centre de danse verra le jour dans sa ville natale à l'hiver. En attendant d'investir ce lieu, sa compagnie crée son nouveau spectacle à Annonay.
La compagnie La Baraka s'implante en Ardèche autour de son chorégraphe.
La compagnie La Baraka s'implante en Ardèche autour de son chorégraphe. © F3RA
Après des années de créations en tournées, de résidences, la compagnie d'Abou Lagra a décidé de reprendre racine et de créer un lien fort avec le public régional. Point de chute : Annonay, la ville où est né le chorégraphe, fils d'immigrés algériens.

La Baraka s'implantera donc dans la Chapelle Sainte Marie, un édifice désacralisé du XVIIème siècle, en centre-ville d'Annonay. Après quelques mois de travaux, le lieu sera transformé en studio de danse, pour héberger des résidences d'artistes et toutes les activités culturelles et sociales de la compagnie.

D'ici là, "Wonderful One", la nouvelle création d'Abou Lagraa - un diptyque duo d'hommes/trio de femmes - sera donné au Théâtre des Célestins d'Annonay, le octobre prochain.

durée de la vidéo: 02 min 18
Le chorégraphe Abou Lagraa prépare un Centre de danse à Annonay ©F3RA

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
danse culture