Ardèche : la population de sangliers baisse pour la première fois depuis 20 ans

Une partie de chasse en Ardèche / © Nicolas Ferro
Une partie de chasse en Ardèche / © Nicolas Ferro

Le nombre de sangliers tués cette année est nettement moins important que les autres années. Il y aurait moins de sangliers dans les forêts ardéchoises.
Cette diminution serait-elle ponctuelle ou perenne ?

Par Nicolas Ferro

Les chiffres ne sont définitifs car il faut attendre le mois de juin pour avoir toutes les données. Mais déjà la Fédération des chasseurs de l'Ardèche communique : le nombre de sangliers tués cette saison est en forte diminution. Les chasseurs auraient tué 16 000 sangliers contre 27 000 la saison dernière. Autre indicateur de cette baisse : le montant des dégâts a considérablement diminué lui aussi. La Fédération recense actuellement 170 000 euros à rembourser contre 618 000 l'année dernière.


Si agriculteurs et chasseurs se déclarent donc contents devant ces chiffres, ils ne formulent pas les mêmes raisons pour expliquer cette baisse.

Pour la Fédération, les causes sont multiples. Si la population de sangliers a baissé c'est parce que la pression de chasse a été plus forte, notamment sur les 26 communes ciblées par la préfecture. De plus, la sécheresse de l'automne 2017 a privé les sangliers de châtaignes ce qui a eu pour conséquence une diminution de la fertilité des laies. Enfin, les travaux d'électrification des cultures ont été plus nombreux cette année.

Pour l'association "Ras l' bol des sangliers", il n'en va pas de même. Si la population diminue c'est uniquement grâce à la sécheresse. Alexandre Faure, le Président de l'association se veut plus prudent. La diminution du gibier est peut-être ponctuelle et ne traduit pas une tendance de fond. D'ailleurs, l'association demande toujours l'utilisation du piegage pour juguler le nombre de sangliers.

Alors, diminution réelle ou faux-semblant, l'avenir nous le dira...

Sur le même sujet

Les + Lus