Ardèche : privée de course, l'Ardéchoise mise sur le plaisir

La course cycliste ayant été annulée cette année en raison de la crise sanitaire, les organisateurs proposent un autre concept : des séjours itinérants. Au programme : cols mythiques le matin, et visites de lieux insolites.
 

Par petits groupes, les cyclistes roulent en Ardèche le matin et visitent des lieux, pas forcément touristiques, l'après-midi.
Par petits groupes, les cyclistes roulent en Ardèche le matin et visitent des lieux, pas forcément touristiques, l'après-midi. © FTV
L'Ardéchoise a été annulée cette année en raison de la crise sanitaire mais les organisateurs proposent un autre concept : les séjours itinérants. Par petits groupes, les cyclistes roulent en Ardèche le matin et visitent des lieux, pas forcément touristiques, l'après-midi.
 

Les cols mythiques

Chaque année, les cyclotouristes de toute la France se bousculent pour venir rouler sur ces routes idéales : peu de circulation, de nombreux dénivelés, et une certaine convivialité. Mais cette année, la course de l'Ardéchoise se vit sur 4 jours, en groupe. C'est au petit matin qu'ils s'élancent. Les participants roulent en autonomie mais suivent des itinéraires conseillés à partir d'un même point de départ : le petit village du Béage. Les décors n'ont pas changé depuis la création de l'évènement, en 1993. C'est le sourire aux lèvres qu'ils profitent ensemble de ces cols mythiques.
 

Il y en a pour tout le monde

Un coordinateur est présent avec eux pour assurer la logistique tel que le transport des bagages. Il les guide également. Et pour ceux qui ne se sentent pas de grimper, pas d'inquiétude : les participants choisissent l'un des 3 parcours du jour, selon leurs capacités. Tous les cyclistes, quel que soit leur niveau, peuvent donc s'inscrire et cela se ressent dans la parité : habituellement, les femmes ne représentent que 15% des coureurs de l'Ardéchoise, mais cette année, dans ce groupe, elles sont aussi nombreuses que les hommes.
 

 Animations touristiques

Après quelques heures de repos, c'est en mini bus, cette fois, que la joyeuse compagnie repart visiter le territoire. Chaque jour, une animation différente est proposée. Ce jour-là, les vacanciers ont rendez vous avec la famille Coquart dans une ferme à 1200 m d'altitude... La spécialité de la maison : le fromage de chèvre et la viande de porc. Ces visites sont une nouveauté de l'édition 2020. Malgré la météo imprévisible du plateau ardéchois, les visages restent souriants. C'est ce qui caractérise cette rencontre : le but n'est pas de se battre au chrono mais plutôt de profiter ensemble de ces cols mythiques et des Ardéchois...
 
durée de la vidéo: 02 min 58
L'Ardéchoise autrement

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cyclisme sport patrimoine culture