• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Ardèche : un site Web pour signaler les nids de frelons asiatiques

Christophe Moins devant la plateforme numérique lefrelon.com / © Nicolas Ferro
Christophe Moins devant la plateforme numérique lefrelon.com / © Nicolas Ferro

Lefrelon.com est une plateforme numérique dédiée au signalement de nids de frelons asiatiques. A partir du mois de mai, ces nids vont commencer à apparaître dans la nature. Leurs destructions vont commencer. Ce frelon fait des ravages pour la biodiversité, il s'attaque en particulier aux abeilles.  

Par Nicolas Ferro

Le signalement ne vous prend que quelques minutes. Vous rentrez vos noms et coordonées, puis l'indication géographique du nid. Vous rajoutez quelques mots par écrit et envoyer une ou plusieurs photos si vous le souhaitez. Enfin, vous cliquez sur la case envoyer.

Un référent contrôle votre signalement. S'il a des doutes sur l'authenticité d'un nid de frelon, il vous contacte pour se rendre sur place et vérifier le signalement.
Si le nid est situé dans l'espace publique et qu'il pose un problème de sécurité publique, ce sont les pompiers de l'Ardèche qui interviennent pour détruire le nid. En revanche, si le nid se trouve chez un particulier, le référent lui indique une liste d'entreprises privées agrées. La destruction est alors à la charge du propritétaire, elle lui en coûtera environ 150 euros. 

La plateforme numérique lefrelon.com a été lancée la saison dernière par Christophe Moins, apiculteur amateur et développeur Web. En 2018, la plateforme a enregistré 1200 signalements. Parmi lesquels 800 étaient des nids de frelons et 70 % d'entre eux ont l'objet d'une destruction.

Le frelon asiatique est un mangeur d'insectes qui ne possède pas de prédateurs. Il niche à proximité des ruches car les abeilles sont d'excellentes proies pour nourrir les larves. Leurs attaques à l'entrée des ruches génèrent un stress important pour les abeilles qui ne vont plus sortir de la ruche et vont finir pas mourir.

Le mois dernier, le député Hervé Saulignac a adressé un courrier au ministre de l'Agriculture lui demandant de classer le frelon asiatique en catégorie nuisible. Sa destruction passerait alors à la charge de l'Etat.



 



 

Sur le même sujet

Extrait JT France 3 Attentat de Lyon, le suspect parle

Les + Lus