Odeur suspecte de gaz à Boulieu-lès-Annonay : retour à la normale pour près de 300 enfants évacués par précaution

Publié le Mis à jour le
Écrit par Dolores Mazzola
© D.Pajonk France 3 Aura

Ce vendredi 28 mai 2021, les pompiers ont été appelés à 10h30 pour une odeur suspecte dans le centre-ville de Boulieu-lès-Annonay, en Ardèche. Plus de 300 enfants ont été évacués par précaution. S'agit-il de gaz? Les relevés étaient négatifs selon la mairie. Les enfants peuvent reprendre l'école.

En début d'après-midi, la mairie de Boulieu-lès-Annonay indiquait que les relevés effectués étant négatifs. "Aucune fuite n'ayant été détectée, les rues seront rouvertes d'ici 15mn environ!" était-il précisé vers midi et demi. "Les enfants pourront être accueillis normalement dans les deux écoles", a indiqué la municipalité.

Odeur suspecte de gaz dans le centre-ville

Une trentaine de pompiers sont actuellement sur place pour identifier une éventuelle fuite de gaz dans le centre-ville de Boulieu-lès-Annonay. C'est une odeur suspecte qui a inquiété les habitants de la rue du 8 Mai vers 10h30 ce vendredi matin. L'odeur s'est répandue à proximité de deux écoles et d'une crèche. S'agit-il de gaz ? La recherche d'une éventuelle fuite était en cours à la mi-journée.

Les enfants évacués par précaution

Par précaution, 300 à 350 enfants ont été évacués des écoles voisines afin de permettre l’intervention des pompiers. Les enfants ont été mis en sécurité. Les élèves de l'école privée Notre-Dame et ceux de l'école Saint-Exupéry étaient accueillis dans la salle polyvalente près de la mairie. Les enfants de la crèche ont été accueillis dans la salle du conseil municipal.

Il s’agit de notamment de déterminer l’origine de l’odeur suspecte et la dangerosité de la situation. Comme pour toute procédure gaz renforcée, un périmètre a été mis en place. Des agents de GRDF sont également sur place.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.