Deux copains produisent le premier whisky... ardéchois

C'est un whisky exceptionnel puisqu'il sera le 1er breuvage du genre 100% Ardéchois, fabriqué par deux copains du cru. Tanargue : c'est son nom inspiré du massif ardéchois éponyme. Les amateurs pourront le déguster... d'ici à 3 ans, avec modération.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

La génèse de leur histoire singulière est à trouver dans un voyage entre amis en Ecosse. Partis comme de "vieux potes", François Papin et Cédric Ollier vont revenir avec la ferme intention de faire "leur" whisky.

Eux qui se sont connus au lycée à Aubenas il y a 15 ans, ont voulu travailler avec des matières premières locales et des intervenants du cru comme le rapporte France Bleu Drôme Ardèche. De l'orge bio local, une malterie engagée dans une démarche de développement local, des vignerons du coin... pour un breuvage du nom de Tanargue, comme le massif ardéchois du même nom. 

Alors après une première distillation en 2017, il faudra attendre 3 ans de vieillissement en fût pour pouvoir prétendre à la dénomination "Whisky".

Et de préciser que parmi ces fûts, on trouve des tonneaux ayant contenu des vins blancs de la région, St Joseph blanc notamment... Une patte résolument ardéchoise qui livrera ses premiers résultats en 2020, même si une eau-de-vie de malt, avec les mêmes ingrédients mais non vieillie 3 ans en fût, sera disponible dès la fin de cette année... pour patienter.