Le cyclisme féminin prend ses quartiers en Ardèche

La 19 ème édition du Tour cycliste féminin international de l'Ardèche démarre le mercredi 8 septembre 2021 d'Aubenas. 7 étapes en autant de jours pour une compétition relevée, inscrite à l'Union cycliste internationale (UCI). 108 coureuses de 20 pays prendront le départ.

C'est un rendez-vous que les amateurs de cyclisme féminin sur route attendent de pied ferme : le tour cycliste international féminin de l'Ardèche, 19 ème édition. Une compétition qui, si elle ne joue pas dans la même cour que le Tour des Flandres féminin ou le Paris Roubaix -épreuves reines comptant pour l'UCI World tour féminin 2021- attire tout de même des coureuses de 20 pays. Cette année, elles seront précisément 108 à prendre le départ.

Sur près d'un millier de kilomètres, les compétitrices devront affronter près de 11 000 mètres de dénivelé positif. Et c'est précisément les épreuves de montagne qui font la particularité de cette épreuve, avec cette année deux gros morceaux sur les étapes 4 et 5.

Le détail des épreuves

 Etape 1 : mercredi 8 septembre 2021 - 111,95 km entre Aubenas et Bargac (dénivelé + 1343m)

 Etape 2 : jeudi 9 septembre 2021 - 122,64 km entre Anneyron et Beauchastel (dénivelé + 1778m)

 Etape 3 : vendredi 10 septembre 2021 - 133,858 km de boucle au départ et à l'arrivée à Avignon (dénivelé + 1264m)

 Etape 4 : samedi 11 septembre 2021 - 119,565 km entre Aumont-Aubrac et le Mont Lozère (dénivelé + 2198m)

 Etape 5 : dimanche 12 septembre 2021 - 113,5 km de boucle au départ et à l'arrivée à St-Jean-en-Royans (dénivelé + 2462m)

 Etape 6 : lundi 13 septembre 2021 - 138,526 km entre Anduze et Goudargues (dénivelé + 1181m)

 Etape 7 : mardi 14 septembre 2021 - 81,534 km entre Le Pouzin et Privas (dénivelé + 1557m)

Près de 600 bénévoles mobilisés

Un des charmes de cette épreuve, c'est la forte mobilisation des bénévoles. 600 passionnés destinés à assurer le fléchage, la sécurité, l'accueil des sportives, l'encadrement des évènements, ou encore la restauration. Des personnages que vous pouvez retrouver ci-dessous dans le reportage tourné en 2020 par notre équipe lors de la première étape.

Tour cycliste féminin international de l'Ardèche : les bénévoles aux manettes

Il faut dire qu'en Ardèche, les bénévoles au service de la petite reine on connaît bien. L'Ardéchoise, célèbre cyclo qui a lieu tous les ans -ou presque, Covid oblige- ne fonctionne pas autrement.  

Une course militante

Une autre particularité de cette épreuve, c'est son militantisme autour de la cause des femmes. Louis Jeannin, directeur de l'organisation du TCFIA, l'explique avec modestie, mais conviction.

Amorcé timidement mais efficacement en 2020, l’engagement du TCFIA sur les faits sociétaux d’actualité matérialisé au sein du « Village du Tour Féminin », sur certains départs et certaines arrivées, sera bâti sur la notion de respect.

Louis JEANNIN Président du Vélo Club Vallée du Rhône Ardéchoise

C'est donc en partenariat avec les Comité d’Informations des droits des femmes et des familles(CIDFF) des cinq départements parcourus que la course a lieu. Autant de vecteurs de lutte contre les violences sexistes et sexuelles faites aux femmes qui coordonneront, à l’occasion des départs et arrivées des étapes, des stands, expositions et débats. 

Une course et de nombreux combats

Le TCFIA se veut aussi une épreuve engagée dans d'autres combats grâce à la présence de nombreux partenaires : la lutte contre le cancer, avec la Ligue, ou encore la lutte contre le gaspillage sous toutes ses formes, la promotion du Tri sélectif et la protection des rivières en partenariat avec la Compagnie Nationale du Rhône (CNR) le TCFIA étant l’un des ambassadeurs de sa charte « Mon territoire s’engage… rivières et océans protégés » dans le cadre de la lutte contre les déchets jetés dans la nature.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cyclisme sport cyclisme sur route femmes société