Vers une possible remise en cause du 80km/h en Ardèche ?

Sur la départementale 104 à hauteur de Coux en Ardèche / © Nicolas Ferro
Sur la départementale 104 à hauteur de Coux en Ardèche / © Nicolas Ferro

Alors que le Premier ministre Edouard Philippe anonce une baisse historique du nombre de tués sur les routes avec 3259 morts en 2018, il accepterait dans le même temps de revoir la mesure des 80km/h sur les routes françaises. Le département de l'Ardèche se déclare favorable à cette volte-face.

Par Nicolas Ferro

Le Président du département Laurent Ughetto s'était exprimé sur le sujet dès le mois de juin 2018 : "Je regrette le manque de concertation avec l'Etat sur le sujet". Aujourd'hui, il se dit prêt à travailler de concert avec l'Etat pour analyser "à la loupe" les endroits les plus accidentogènes du département. Toujours selon le Président, "les services des routes possèdent une expertise adéquate pour répondre au plus juste à une politique de réduction de nombre de morts sur la route".

De plus, à cause de son relief contrasté, l'Ardèche possède de nombreux tronçons où la limitation de vitesse ne cesse de changer. 50, 70, 80, et 90 km/h, les automobilistes ardéchois ne s'y retrouvent plus ! Ils réclament une meilleure cohérence en matière de régulation de vitesse sur les routes.

Autre remarque des automobilistes, la répression par la multiplication des contrôles radars ne doit pas être la seule manière de lutter contre les accidents de la route. L'amélioration du réseau doit être un élément important pour réduire les accidents. L'Ardèche n'est pas en reste dans le domaine, elle possède plus de 3800 kilomètres de réseau.
 

Sur le même sujet

Les + Lus