• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Sncf : la Région Auvergne-Rhône-Alpes annonce le retour du train voyageur en Ardèche

Un TER en gare du Pouzin exceptionnellement détourné ce lundi 08 avril à cause d'un accident. / © Nicolas Ferro
Un TER en gare du Pouzin exceptionnellement détourné ce lundi 08 avril à cause d'un accident. / © Nicolas Ferro

L'annonce a de quoi surprendre tant le dossier concernant le retour du train voyageur sur la rive droite du Rhône a fini par lasser les plus revendicatifs. Le projet a fait régulièrement l'objet d'études pour sa réouverture sans que cela n'aboutisse. 

Par Nicolas Ferro

Le projet porte sur la ligne Le Teil-Valence-TGV en passant par les gares de Cruas, le Pouzin et Valence-ville. 7 allers-retours quotidiens de Trains Express Régionaux (TER) desserviraient ces gares. Le coût global du projet s'élève à 15 millions d'euros.

L'annonce officielle a été révélée ce lundi 08 avril en gare du Pouzin par Martine Guibert, vice-présidente chargée des transports de la Région. Cette annonce traduit la volonté politique de la Région de renouer avec le train comme moyen de transport de proximité. Selon les termes de sa communication, ce train devrait trouver sa place dans un système multi modal d'offre de transports comprenant le bus et le co-voiturage au détriment de la voiture individuelle. Pour ce faire, il devrait être porté par l'ensemble des élus dans leur politique d'aménagement du territoire.

Le retour du train voyageur en Ardèche était portée depuis plusieurs années par le conseiller régional François Jacquard qui se félicite de cette annonce. L'élu avait obtenu un amendement pour le possible retour du train voyageur en Ardèche. Son projet était alors plus ambitieux, il prévoyait de desservir des villes d'autres régions comme Avigon ou Nîmes. 

Une convention entre la Région et la SNCF devrait être signée ces prochains jours. Elle prévoit le renouvellement d'études sur trois ans et des travaux de réhabilitation des trois gares ardéchoises sur deux ans. Soit encore cinq longues années à attendre, un tunnel temporel selon les plus vigilants qui rappellent que le dernier train à être passé en Ardèche remonte à 1973, il y a presque un demi-siècle !

Le reportage de Vanessa Fize et Nicolas Ferro : 
 

 

Sur le même sujet

Dangers des produits phytosanitaires : le tour du monde de deux viticulteurs drômois

Les + Lus

Les + Partagés