Une journaliste de France 3 Rhône-Alpes agressée aux Vans (Ardèche), un homme interpellé

Une journaliste de France 3 Rhône-Alpes a été violemment agressée aux Vans (Ardèche) samedi 27 mars au matin. Elle et sa collègue sont en état de choc. Une plainte a été déposée, et un homme interpellé par les gendarmes sur place. 

Notre collègue journaliste de France 3 Rhône-Alpes a été agressée samedi 27 mars 2021 sur le marché des Vans (Ardèche). Une plainte a été déposée et un homme interpellé par les gendarmes sur place.
Notre collègue journaliste de France 3 Rhône-Alpes a été agressée samedi 27 mars 2021 sur le marché des Vans (Ardèche). Une plainte a été déposée et un homme interpellé par les gendarmes sur place. © G. Bonnefont / MaxPPP

Notre collègue journaliste de France 3 Rhône-Alpes a été violemment agressée samedi 27 mars au matin, alors qu'elle s'apprêtait à réaliser une interview sur le marché des Vans (Ardèche).

Les faits

Notre collègue a été clairement visée alors qu'elle faisait son travail de journaliste, sur l'espace public. Au moment où elle allait interviewer interviewerune personne sur le marché du village, un homme très corpulent est arrivé et s'est mis à crier "vous n'avez pas honte de leur répondre?" Il a, juste après, tapé la caméra. Notre collègue souffre de blessures au nez et au menton. Elle et sa collègue rédactrice sont en état de choc. 

Un homme interpellé

Une plainte a été déposée. L'auteur présumé des faits s'est rapidement échappé après l'agression. Il a tenté de modifier son apparence en changeant de pull mais les gendarmes ont pu l'interpeller rapidement. 

Un contexte tendu

Toute la matinée de ce samedi, nos deux collègues ont senti une tension palpable sur la commune, avec de très nombreuses interpellations véhémentes. La semaine dernière, un rassemblement de 2.000 personnes a eu lieu au même endroit. Il devait s'agit au départ d'une manifestation revendicative, déclarée en préfecture, mais cela s'est rapidement transformé en un rassemblement festif autour d'un concert sur le thème de la liberté de porter ou non, un masque à l'extérieur. Un autre rassemblement devait être organisé ce matin. De nombreux gendarmes quadrillaient le secteur.

Dans un communiqué la direction de France Télévisions "condamne fermement" cette agression et soutient nos collègues.

"Une équipe de reportage de France 3 Rhône-Alpes a été victime d'une agression ce matin aux Vans. Un individu a donné un violent coup de poing dans la caméra de la journaliste reporteur d'image qui a été blessée au visage. L'agresseur présumé a été interpellé. Notre consoeur du bureau d'Aubenas doit subir des examens médicaux. La direction de l'information de France Télévisions, la direction du réseau régional de France 3 et la direction régionale de France 3 Auvergne-Rhône-Alpes condamnent avec la plus grande fermeté cette agression insupportable d'un journaliste dans l'exercice de son métier d'informer et déposera plainte. Nous apportons tout notre soutien et notre solidarité à nos consoeurs et à la rédaction de France 3 Auvergne-Rhône-Alpes" ont écrit François Desnoyers, Laurent Guimier et Isabelle Staes.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
polémique société faits divers