VIDEO | La grotte Chauvet, histoire d’une restitution

Publié le Mis à jour le
Écrit par Kathleen Garon

Après plus de 30 mois de travaux, la caverne ornée du pont d'Arc ouvre ses portes au public. 5 bâtiments sur 3000 mètres carrées et 8120 mètres carrés de décors reconstitués avec précision constituent une réplique à l'identique de la grotte Chauvet découverte en décembre 1994. 

France 3 Rhône-Alpes modifie ses programmes du samedi après-midi et vous propose une émission unique de 90 minutes présentée par Paul Satis entièrement dédiée à la grotte Chauvet et sa réplique avec 
  • Pascal Terrasse, Député de l’Ardèche
  • Richard Buffat, directeur du syndicat mixte de la caverne du Pont-d’Arc
  • Gilles Tosello, préhistorien plasticien
  • Pierre Lachaux, journaliste à France 3 qui a réalisé le documentaire avec Farid Haroud.
La grotte Chauvet, histoire d’une restitution
Classée patrimoine mondial par l'Unesco en jullet 2014, la grotte Chauvet est un espace sous très haute surveillance, presque vivant, qui a de multiples prédateurs (algues vertes, CO2...). L'expérience malheureuse de la grotte de Lascaux en témoigne, la présence humaine doit être limitée autant que possible. 

La conservation ​

Farid Haroud et Pierre Lachaux ont eu accès à la véritable cavité et ont voulu savoir comment et pourquoi ce joyau de l’humanité avait pu garder cette
fraîcheur. Tout tient en un mot, en une réalité devenue obsession, une règle incontournable : la conservation. Ils ont eu 2 heures, montres en main, pour faire connaissance avec les lieux, guidés par Marie Bardisa, la conservatrice en poste. C'est ce qu'il vont vous raconter.
Grotte Chauvet, l'esprit de conservation (intro)

Ils ont rencontré les «inventeurs» : Eliette Brunel, Christian Hilaire et Jean-Marie Chauvet, qui, dès les premiers instants, ont su préserver les
lieux. Un peu comme sur une scène de crime, ils ont eu les bons gestes afin de ne pas effacer les preuves, en l’occurrence les marques du passé. Notre équipe à interviewé Jean Clottes, l’expert qui a authentifié les peintures, Dominique Baffier et Marie Bardisa, les conservatrices successives de la grotte, gardiennes du temple. Leur rôle : permettre la recherche scientifique sans que la cavité ne soit mise en danger.
Tous et toutes ont tracé un chemin qui a mené l’UNESCO à reconnaître la grotte Chauvet comme Patrimoine mondial de l’humanité, berceau de l’art,
resté intact pour permettre aux générations futures de l’étudier plus profondément.
Documentaire de Farid Haroud, Pierre Lachaux, Nicolas Ferro, et Loïc Favel - montage : Fred Gramond

La restitution

De leurs côtés, Bérengère Bourgeot, Olivier Denoyelle, Nicolas Ferro, Christophe Jauseau ont choisi de vous raconter la restitution de la caverne du Pont d'Arc.
Grotte Chauvet : la réstitution (extrait)

Point après point, la réplique prend forme dans un soucis de réalité grâce à un clone numérique réalisé en 3D de la grotte originale.
Pendant que l'ossature est fabriquée sur place, c'est à Montignac dans le Périgord, non loin de Lascaux, que les plasticiens fabriquent les parois ornées de la caverne et à Toulouse, que les peintures sont recopiées.
Chaque étape est validée par un comité scientifique pour rester fidèle à l'esprit de la grotte Chauvet.

L'illustration

Vous découvrirez également le chemin de 4 artistes portant chacun un regard particulier sur la grotte :
  • Jean M. Auel, écrivain américaine, auteure d’une série de romans de fiction préhistorique mettant en scène des hommes de Cro-Magnon et de Néandertal : Les Enfants de la Terre.
  • Gilbert Coudene, peintre lyonnais, spécialiste des fresques murales, co-fondateur de l’atelier des peintres muralistes CitéCréation.
  • Roger Lombardo, auteur de théâtre ardéchois dont la dernière création «Homo Botticelli» évoque les peintures de la grotte Chauvet.
##fr3r_https_disabled##
"Homo Botticelli" à Laurac-en-Vivarais

Programmation complète De la grotte Chauvet à la caverne du Pont d'Arc
Vendredi 24 avril 
  • 19/20 en direct du site 
  • Enquêtes de régions (après le grand Soir) 
Samedi 25 avril