Attentat de Nice: Cessieu (Isère), ce village qui a perdu Rachel

Publié le Mis à jour le
Écrit par Franck Grassaud .
Intervenants: Béatrice, habitante de Cessieu; Alain, habitant d'un village voisin; Christophe Brochard, maire (SE) de Cessieu; Suzanne Laubin, présidente du club de basket de Cessieu

Ce lundi 18 juillet à midi, alors que la France s'arrêtait une minute pour rendre hommage aux 84 victimes de l'attentat de Nice, il est un village où l'on avait une image en tête, celle de Rachel Erbs.

Rachel Erbs, 39 ans, mère de deux enfants, vivait à Cessieu (Isère), près de Bourgoin-Jallieu. L'attaque de la Promenade des Anglais l'a emportée au soir du 14 juillet, alors qu'elle faisait étape à Nice avant de prendre le ferry pour partir en vacances en Corse. Son mari, blessé, est sorti de l'hôpital dimanche. Leur fils de 12 ans a été légèrement touché, tandis que leur fille de 6 ans est indemne.



Un drame qui touche tous les habitants de Cessieu. Car ils connaissaient Rachel. Elle était mariée à un enfant du village dont la tante et l'oncle tenaient le bureau de tabac. Ils croisaient la trentenaire à l'école ou au club de basket où elle était secrétaire du bureau. Ils l'ont aussi vue à leur porte lors du recensement, le maire l'ayant chargée de cette mission. 



Ce lundi à midi, la minute de silence a ici duré plus qu'ailleurs, des sanglots ponctuant le recueillement. Les villageois ont perdu l'une des leurs et leur peine est immense. 



A la fin du rassemblement, les habitants se sont mis à parler entre eux de ce souvenir d'un large sourire, celui de Rachel. Une marche blanche est aussi prévue à 19 heures. 



 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité