Attention aux fausses cagnottes de solidarité pour les sinistrés des Alpes-Maritimes, alertent les gendarmes de Savoie

Depuis le désastre qui a frappé les Alpes Maritimes, les gendarmes de Savoie ont reçu plusieurs alertes : des arnaqueurs en profitent pour démarcher les particuliers par téléphone, au nom de la solidarité envers les sinistrés. De fausses cagnottes fleurissent par ailleurs sur le web.

Des maisons englouties par les flots en quelques minutes à peine
Des maisons englouties par les flots en quelques minutes à peine © France Télévisions
Quand le malheur des uns fait les affaires... des escrocs. C'est un appel à la plus grande prudence que lancent sur leur page Facebook les Gendarmes de la Savoie.

Ils ont en effet reçu ces derniers jours plusieurs alertes signalant des arnaques, par démarchage téléphonique, auprès de particuliers. Des personnes malveillantes qui "profitent de la naïveté parfois de leurs interlocuteurs pour leur soustraire des coordonnées bancaires".

"Profitant de l'élan de générosité et de solidarité en faveur des sinistrés des Alpes-Maritimes, une multitude d'appels aux dons ou de créations de cagnottes leetchi fleurissent sur la toile" décrivent les gandarmes qui invitent à la plus grande prudence :Ce type d'arnaque à la solidarité n'est pas nouveau, mais les escrocs en "profitent d'autant plus quand les pompiers, ou les gendarmes du département sont en outre partis en renfort sur les lieux de la catastrophe comme c'est  le cas de nos trois départements alpins".
 

3️⃣ gendarmes secouristes des PGHM de Bourg Saint Maurice et Modane ont rejoint hier le...

Publiée par Gendarmerie de la Savoie sur Mardi 6 octobre 2020

Alors que les recherches se poursuivent dans les zones sinistrées, en Isère par exemple, ce sont des équipes cynophyles spécialisées qui viennent de partir pour prêter main-forte aux secours.

🧑‍🚒🐶Une équipe cynotechnique de l'Isère en renfort dans les Alpes Maritimes La zone de défense sud-est envoie trois...

Publiée par Sapeurs-pompiers de l'Isère sur Vendredi 9 octobre 2020

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
solidarité faits divers gare aux arnaques