Auvergne : malgré les mauvaises conditions climatiques, les touristes gagnent les stations de ski

Deux pistes vertes sont accessibles à la station du Super-Besse, dans le Puy-de-Dôme, en ce début de vacances de Noël. / © J.Teiller/France 3 Auvergne
Deux pistes vertes sont accessibles à la station du Super-Besse, dans le Puy-de-Dôme, en ce début de vacances de Noël. / © J.Teiller/France 3 Auvergne

Les premiers vacanciers sont arrivés dans les stations de ski d'Auvergne, ce week-end du 21 et 22 décembre. Malgré un faible enneigement, quelques pistes sont ouvertes et des activités sont organisées.

Par Antoine Belhassen

Les vacances de Noël sont là ! L'occasion pour beaucoup de Français d'affluer vers les stations de ski. En Auvergne, les récentes conditions météorologiques ont dégradé les couches neigeuses des différents domaines. Pourtant, des visiteurs répondent toujours à l'appel de la montagne.

Pas d'activité neigeuse au Mont-Dore

A la station du Mont-Dore, dans le Puy-de-Dôme, de nombreuses personnes sont arrivées samedi 21 décembre dans l'après-midi. Mais aucune activité neigeuse n'est organisée pour le moment. L'office de tourisme admet que ce n'est pas "la grosse semaine annoncée" mais les premiers visiteurs sont bien là. L'année dernière, le Mont-Dore avait également connu un début de vacances de Noël difficile. Une plus grande affluence est prévue à partir du 28 décembre jusqu'au 2 janvier.

Quelques flocons sont tombés dans la matinée sur la station du Mont-Dore. D'autres sont prévus dans la soirée. Mais il est encore trop tôt pour prévoir une ouverture des pistes. En attendant, de nombreuses activités "terrestres" sont organisées. La station a ainsi ressorti ses VTT et a ouvert de nombreux ateliers comme l'escalade ou des randonnées.

Deux pistes ouvertes à Super-Besse

A la station voisine du Super-Besse, deux pistes vertes et trois remontées mécaniques sont accessibles et permettent à des skieurs débutants de s'amuser. Les pistes sont ouvertes grâce à un mélange de neige de culture et de flocons naturels.

"On arrive à maintenir un manteau assez épais de 40 ou 50 centimètres. On devrait pouvoir assurer quelques jours avec cela. Les gens qui sont présents sont là pour s'amuser et profiter de la montagne. S'il n'y a pas de ski, il y a toujours des alternatives", explique Vincent Gatignol, directeur de la station.
 
 

Au Lioran, une piste en accès libre et de la neige attendue

Les premiers vacanciers ont aussi afflué à la station du Lioran, dans le Cantal. Le taux d'occupation en locatif (du samedi au samedi prochain) atteint les 40 %, cette semaine. "Cela peut être beaucoup mieux mais le chiffre reste stable par rapport à l'année dernière", explique Sandrine Mourlon, directrice de l'office de tourisme du Lioran.

Pour l'heure, une première piste remontée par un tapis mécanique est en accès libre. De la neige est attendue ce dimanche 22 décembre dans l'après-midi et dans la soirée. Dans l'attente d'un nouvel épais manteau neigeux, de nombreuses activités sont organisées dans la station.
 

Sur le même sujet

Les + Lus