• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Une Bibliothèque Sonore pour malvoyants, à Fontaine en Isère

Ecouter le livre qu'on ne peut pas lire. C'est le cadeau précieux des donneurs de voix aux malvoyants. Ces enregistrements sont disponibles dans les Bibliothèques Sonores. Il en existe 120 en France. Entre nous, la rubrique des belles idées de France 3 Alpes, s'est rendue à celle de Fontaine. 

Par France 3 Alpes

Il n'y a plus le plaisir de toucher le papier, de tourner les pages... Mais le lien est tout de même recréé entre le livre et celui qui entre "à l'intérieur". Pour les malvoyants et les aveugles, écouter ce qu'ils ne peuvent plus lire est une bénédiction.  

"Quand j'ai découvert la Bibliothèque sonore (de Fontaine), ça m'a sauvée de la déprime", raconte Gisèle. Elle est malvoyante depuis plus de 30 ans, et adorait lire avant de ne plus pouvoir. "Je participe au choix des livres, ça me crève un peu le coeur quand je vois tous ces livres, de savoir que je ne peux pas du tout mettre un oeil dedans, mais je sais que je les écouterai".

Cette voix qui lit et qui raconte, est précieuse. Celle des bénévoles de la Bibliothèque Sonore. A Fontaine, une quinzaine de personnes font partager leur passion des livres. Michel, par exemple, enregistre des audio livres pour des aveugles et malvoyants depuis 5 ans. "L'amour des histoires, faire partager ses émotions et ses coups de coeur, ce qu'on a ressenti à travers un livre, c'est formidable" commente-t-il. 

Plus de 6.000 ouvrages sont mis à disposition gratuitement par la petite bibliothèque, unique en son genre en Isère. Un travail de titan. Il faut environ 25 heures pour enregistrer un livre de 250 pages. 


L'association recherche des voix masculines, mais aussi des bénévoles pour la gestion et l'accueil de la bibliothèque. 

Sur le même sujet

Sofiane : un jeune témoin sous le choc

Les + Lus